La cérémonie du lancement de la campagne de l’alliance YELEMA-PRVM FASOKO a eu lieu, le weekend dernier, sur le terrain de Sport de Doumanzana en Commune I. C’était au cours d’un grand meeting qui s’inscrit dans le cadre des préparatifs à l’élection législative du 29 mars 2020, présidée par le président du YELEMA, Moussa Mara et le président du PRVM-FASOKO, Mamadou Oumar Sidibé, en présence des deux candidats, Diakaridia Diakité et Ousmane Sangaré ainsi que des militants et sympathisants des partis.

 

Après l’intervention du représentant des chefs de quartier de la commune I et le président de la jeunesse de Doumanzana, c’est le directeur de campagne de YELEMA, Amidou Doumbia qui prendra la parole, en saluant les uns et les autres pour leur déplacement massif. Il dira ensuite que cette candidature est la candidature de la jeunesse et pour cela, ils invitent toute la commune de soutenir la liste YELEMA-PRVM FASOKO pour le changement en commune I, c’est la nouvelle génération qui peut faire le changement pour une nouvelle orientation.

En prenant la parole, le  président de YELEMA Moussa Mara, a tout d’abord salué le public pour leur grande mobilisation. Avant d’ajouter que leur ambition c’est d’amener le changement au Mali, ces candidats sont dans cette voie pour amener le changement au Mali, particulièrement en commune I. « S’ils sont élu députés ils seront là pour défendre l’intérêt de la population, nous n’avons pas besoin des vieux qui passent leur temps à dormir dans l’Assemblée », a-t-il dit. Avant d’inviter les militants des deux partis d’aller prendre leur carte d’électeur et de sortir massivement le jour du vote pour faire élire cette liste. Selon Moussa Mara, une fois que leurs candidats seront élus ils s’engageront à défendre certaines décisions dont : « le fait de ne pas toucher à l’argent du pays ; écouter la population et être à leur disposition jour et nuit pour régler leurs problèmes ». Il fait savoir qu’au sein  de l’Assemblée ils vont défendre l’intérêt du pays. « Ils vont interpeller régulièrement le gouvernement pour les questions des intérêts nationaux. En cas de faillites, ils vont même tenter de le faire tomber, tout ça c’est le changement ; ils vont lutter contre la corruption », a-t-il souligné.

Quant à Diakaridia Diakité candidat de YELEMA il estime qu’il est vraiment temps de changer d’horizon pour la nouvelle génération. « Nous avons constaté qu’il faut un changement dans le pays, un changement des visions politiques, raison pour laquelle nous voulons que cette législative soit prospère pour que nous puissions gagner pour représenter valablement notre commune au niveau de l’Assemblée nationale », a-t-il indiqué.

De son coté, Ousmane Sangaré candidat du PRVM FASOKO, a d’accord salué les deux personnalités qui n’ont ménagé aucun effort pour les soutenir et particulièrement les partis alliés qui sont venus les soutenir.

Il a fait savoir qu’ils ont posé leur candidature, c’est pour défendre l’intérêt de la commune I, parce qu’on a posé des actes bien avant cette candidature ici en commune I.

Des démonstrations d’arts martiaux, la prestation d’artistes et des sketchs ont agrémenté cette festivité du lancement.

COULIBALY

Le Fondement