C’est par un communiqué que l’Union pour la République et la Démocratie (URD) a annoncé, mercredi soir la disparition de son président, Soumaïla Cissé et la délégation qui l’accompagne. Le chef de file de l’opposition était en campagne pour les élections législatives dans la circonscription électorale de Niafunké.
D’après le communiqué de l’URD, Soumaïla Cissé et son équipe de campagne avaient quitté Saraféré pour se rendre à Koumaïra où ils étaient attendus vers 16h30. Les deux villages sont distants de 20 km. «Ni le président de l’URD, ni aucun membre de sa délégation ne sont joignables sur leur téléphone actuellement», indique le communiqué.


La cellule de crise qui a été mise en place au cabinet du chef de file de l’opposition a animé, hier, une conférence de presse au cours de laquelle le principal conférencier, Me Demba Traoré, a informé que le garde corps de Soumaïla Cissé, en la personne de Mohamed Cissé, a été mortellement touché par balles lors de cet enlèvement orchestré par un «groupe armé non identifié». Il y a aussi deux blessés par balles, a ajouté le conférencier, tout en précisant que le corps de Mohamed Cissé ainsi que les deux blessés ont été évacués au Centre de santé de référence de Niafunké hier matin aux environs de 7h30.

Me Demba Traoré a indiqué que compte tenu de cette situation inquiétante et dramatique, l’URD n’a pas tardé à informer les autorités, les chancelleries étrangères, la Minusma et la force Barkhane afin qu’ils déploient tous leurs moyens pour retrouver Soumaïla Cissé et les membres de sa délégation.
Dans un communiqué rendu public hier, le gouvernement a confirmé que Soumaïla Cissé et sa délégation en campagne pour les élections législatives dans la circonscription électorale de Niafunké, sont portés disparus, depuis l’après-midi de ce mercredi 25 mars 2020, entre les localités de Saraféré et de Koumaïra.
«Le gouvernement, à travers l’administration régionale, les FAMa et ses partenaires, rassure que toutes les dispositions pratiques sont prises, pour retrouver les personnalités portées disparues et les ramener à leurs familles », précise le communiqué, ajoutant que le gouvernement suit avec l’attention requise l’évolution de la situation.

Madiba KEITA

Source: Journal L’Essor-Mali