Malijet.co

Nomination d’un nouveau PM : 44 mois de pouvoir et déjà 4 Premiers ministres

Le pouvoir d’IBK bat tous les records en termes d’instabilité gouvernementale. En seulement trois ans et 8 mois de pouvoir, le président Ibrahim Boubacar Keita a déjà changé quatre Premiers ministres et sept gouvernements. Une première dans l’histoire du Mali. Et quelle nécessité ?

 ibrahim boubacar keita rpm ibk

C’est officielle depuis le samedi soir  la nomination d’un nouveau Premier ministre en la personne d’ Abdoulaye  Idrissa Maiga. Attendu depuis quelques mois, le désormais ancien ministre de la Défense devient le chef du gouvernement après Oumar Tatam-Ly (septembre 2013-mars 2014), Moussa Mara (avril 2014-janvier 2015)  et Modibo Keita (mai 2015-avril 2017).

Le nouveau Premier ministre aura donc la lourde tâche  de réussir là où ses prédécesseurs ont échoué. Il aura entre autres missions de mener la réconciliation nationale par la mise œuvre de l’Accord issu du processus d’Alger, la gouvernance du pays trop fragilisée par différents mouvements sociaux et  enfin réconforter la stabilité sur le plan de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national.

Âgé  de 59 ans, Abdoulaye Idrissa Maiga a déjà rencontré les forces vives de la nation notamment les partis de l’opposition et de la majorité pour la composition de la nouvelle  équipe gouvernementale.

Natif de Gao et ingénieur de formation, Abdoulaye Idrissa Maiga est aussi le vice-président du parti au pouvoir (RPM). Il fut le directeur de campagne d’IBK en 2013.

Si, la nomination du nouveau Premier ministre est vue par certains comme un simple changement de fauteuil, d’autres analystes par contre  croient en l’homme fort de la Primature.

Le changement de gouvernement  intervient pendant que le climat social  est fortement tendu en particulier dans le secteur de la santé et l’enseignement.

Les Maliens attendent impatiemment de la nouvelle équipe un issu favorable et immédiat des problèmes sociaux.

A.K

Vous allez aimer lire ces articles

IBK rend visite à la mère de Cherif Ousmane Madani Haidara

CANDIDATURE DE L’ADEMA / PASJ EN 2018 : Les militants entre espoir et déception

LETTRE OUVERTE DE ADAME BA KONARE A EMMANUEL MACRON : En Marche ! avec l’Afrique

ORTM en direct Africable en direct