Nouhoum Sarr l’a affirmé lors des journées d’information sur la mise en œuvre de l’accord d’Alger: » Le Mali est un état failli. Comment va-t-il alors assumer la décentralisation ? «

Dans le cadre des journées d’information sur la mise en œuvre de l’accord d’Alger, qui se sont tenues les 14 et 15 juillet derniers au CICB, le président du Front Africain pour le Développement (FAD), membre du CNT, Nouhoum Sarr,  a montré sa désapprobation en ce qui concerne le concept de régionalisation cité dans ledit accord. Selon lui,  » il est impossible que toutes les régions bénéficient du même niveau de développement « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Assises Nationales de la refondation : L’Adema/pasj appelle à une participation de ses militants

EN ATTENDANT LA DÉCISION DES CHEFS D’ÉTAT DE LA CEDEAO:

Assises nationales de la refondation : Un chronogramme finalement arrêté

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct