Paris met en garde Moscou contre une implication du groupe paramilitaire Wagner au Mali

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a mis en garde son homologue russe Sergueï Lavrov contre une implication de la société paramilitaire russe Wagner au Mali.

“Sur le Mali, le ministre a alerté son homologue russe sur les conséquences graves d’une implication du groupe Wagner dans ce pays”, a indiqué vendredi le ministère français des Affaires étrangères au lendemain d’un entretien à New York entre les deux responsables en marge de l’Assemblée générale des Nations unies.

De source française proche du dossier, la junte au pouvoir à Bamako étudie la possibilité d’un contrat avec Wagner sur le déploiement d’un millier de paramilitaires russes. La France a prévenu qu’un recours à Wagner pour former les forces armées maliennes et assurer la protection des dirigeants remettrait en cause son engagement militaire au Mali.

Le groupe Wagner est soupçonné, notamment par Paris, d’agir pour le compte du Kremlin là où ce dernier ne veut pas apparaître de manière trop officielle. La Russie, qui dément tout lien avec cette entité, assure de son côté ne négocier aucune présence militaire au Mali. Le ministère malien de la Défense a reconnu de son côté des pourparlers avec la sulfureuse société russe mais affirme qu’aucune décision n’a été prise.

Source : AFP

Vous allez aimer lire ces articles

Issa Kaou Ndjim placé sous mandat de dépôt à la maison centrale d’arrêt de Bamako (MCA) par le procureur Touré du parquet de la commune 4

Mise en place du Panel des Assises nationales de la refondation

Mois de la solidarité : Assimi Goïta au plus proche des couches défavorisées

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct