Le jeudi 6 juin 2019, neuf (9) membres du Comité exécutif Central (CEC) du parti « Yelema », le « Changement » ont claqué la porte de cette formation politique dirigée par l’ancien Premier Ministre Moussa Mara.

Les démissionnaires sont entre autres : le premier vice-président, Abdoulaye Diarra, le 5e vice-président élu en commune I, Adama Diakité, le secrétaire général adjoint, Samba Sidibé, les secrétaires politiques, administratifs, le deuxième secrétaire chargé des questions électorales, celui chargé de la structuration et ses deux adjoints ainsi que le président du CEC de Diré. Ils ont expliqué, dans leur lettre, les raisons de leur démission parmi lesquelles la «tentative de dissolution  du parti  au profit de l’association politique SIRA KURA en juillet 2017, la déclaration unilatérale de la candidature à l’élection présidentielle de 2018 en contradiction avec les textes du parti, la prise de décision unilatérale de désistement au profit de Cheick Modibo Diarra à la présidentielle de 2018, la démarche solitaire avec un cabinet privé qui se substitue au parti, l’opacité de la gestion des différentes ressources allouées au parti et le mépris du Président vis-à-vis des responsables et militants du parti » ont été évoquées.

Source: Le Pays