Président de la transition : enfin les Maliens attendaient un patriote et un intègre

Les Maliens cherchaient désespérément un président supposé comprendre leur colère contre l’injustice et l’impunité érigés en mode de gouvernance. Cet enfant prodige a été choisi par le Comité national de salut du peuple (CNSP) et accepté par une bonne frange du peuple malien. Il s’agit du colonel-major à la retraite, Bah N’Daw. Du haut de ses soixante-dix (70) ans, celui que l’on appelle affectueusement Tièdjan (le grand) a été ovationné dans la salle du Centre international de conférence de Bamako (CICB) pour avoir tenu le langage de la vérité, justice égale pour tous, combattre l’impunité: tous les dossiers anti- corruptions seront remis aux juges.

 

Plus de 700 dossiers de délinquants financiers dorment dans les tiroirs. Charismatique comme le premier président du Mali, Modibo Keïta, Bah N’Daw est patriotisme comme le général Moussa Traoré. Pour sa première sortie, il a convaincu beaucoup de Maliens à travers ses dires. Pour vu qu’il soit un Bah national pour un nouveau Mali.

Source : L’Inter de Bamako

Vous allez aimer lire ces articles

Soumi et SBM : Du duel en duo en 2022?

Recherche de mesures d’apaisement : Moctar Ouane prend langue avec les associations Djinna dogon, Ir ganda et Tabital pulaaku

Lettre au président de la Transition : A quand la déclaration de biens des personnalités de la Transition ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct