Malijet.co

présidentielle 2018, le rang de Soumaïla Cissé se renforce

Le siège  de campagne de l’URD a abrité ce 8 juillet 2018, une conférence de presse annonçant  de nouveaux soutiens à la candidature de Soumaïla Cissé

 Tiébilé Dramé, le directeur de campagne du candidat Soumaïla Cissé était ce matin face à la presse pour motif d’autres ténors de l’arène politique malienne viennent de se rallier à la candidature du chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé.

Leurs noms sont : Niamé Kéïta, élu de Nara, ancien député RPM et ex-DG de la Police nationale ; Cheick Sidi Diarra, ancien SG des Nations Unies ; Mamadou Diallo dit Docteur, ancien membre du BPN du RPM ; Mamba Coulibaly, président du Collectif des régions non opérationnelles et Habib Dembélé dit Guimba National.

Ces soutiens à la candidature de Soumaïla Cissé, ne sont pas du moindre, ils représentent un poids qui a été félicité par le directoire de campagne qui d’ailleurs annonce d’autres dans les prochains jours.

Pour l’ancien militant du RPM, Niamé Kéïta, son choix, est un choix de raison, un choix objectif pour le développement de sa localité et par ricochet le développement du Mali.  « Tous les gens qui aiment Nara et l’ensemble de la localité doivent  me suivre dans mon choix et voter Soumaïla Cissé » telle est son invite à l’adresse de la population.

Niamé Kéïta déclare avoir été séduit par le CV du candidat Cissé en qui il place l’espoir de voir sa localité  et l’ ensemble du pays ‘redresser’ .

Quant à l’ex-baron du RPM, MamadouDiallo dit docteur,  il avoue être déçu de ses 15 années de coexistence et collaboration  avec le RPM. Et pour reprendre ses propos, c’est un homme déçu et non aigri, convaincu   qui a décidé de porter son choix à Soumaila Cissé pour une alternance afin d’apporter le changement  au service du développement du Mali.

Mamadou Coulibaly, président du Collectif des 9 nouvelles  régions non opérationnelles s’alignent  également en bloc derrière Cissé  tout comme le Mouvement Citoyen.

Des soutiens qui viennent renforcer le registre  sur lequel on note l’association Karoual Renouveau, le CDR, les mouvements  Salif Kéïta et Assane Barry ; des adhésions saluées par le directeur de campagne Tiébilé Dramé pour qui le  train de  la marche vers l’alternance va à une vitesse de croisière.  Une alternance pour réparer une gouvernance chaotique a-t-il  signifié.

 

Vous allez aimer lire ces articles

Le ministre Housseini Amion Guindo : un homme libre et engagé

LANCEMENT HISTORIQUE DES GILETS VERTS AU MALI: Le Ministre Housseini Amion GUINDO met la société civile sur orbite

Nioro du Sahel : Le premier ministre reçu par le Chérif, jeudi

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct