Malijet.co

Présidentielle : IBK officialise sa candidature

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience en début de soirée du samedi 5 mai 2018 dans la salle des Banquets du Palais Présidentiel de Koulouba les membres de la plateforme d’alliance électorale et politique qui soutient son action à la tête de l’Etat. Les membres de cette plateforme, qui est constituée de 67 partis politiques, dont 4 partis politiques du centre et 4 partis politiques de l’opposition extra-parlementaire, ont demandé à IBK d’être leur candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 et l’ont assuré de leur soutien et de leur accompagnement sans faille pour assurer sa réélection à un deuxième mandat dès le premier tour de scrutin.

En réponse à ses visiteurs, IBK a déclaré avec assurance : « Chers compagnons fidèles, chers compagnons du premier jour, oui, vous fûtes quand beaucoup n’étaient pas là… Et aujourd’hui, vous voir ici m’est un plaisir réel. C’est vrai, notre pays connaît aujourd’hui une situation riche d’enseignements.

Beaucoup accourent quand le plat est servi, mangent à satiété, et de peur d’avoir à participer à la vaisselle, bien rassasiés, se retirent piteusement.

D’autres craignent de s’interroger en sachant les péripéties au jour le jour, en les parfaisant, en tirant bénéfice, au jour de la reddition des comptes, à l’heure du bilan qu’on hésite à s’approprier, à assumer et à défendre – singulier sens de la dignité ! Monsieur le Premier ministre interpelle, m’interpelle politiquement – et, je comprends que jusqu’ici nous ayons les uns et les autres observés le temps de la rigueur légale et constitutionnelle qui voulait un respect scrupuleux de la Constitution qui prévoit que tant que le collège électoral n’est pas convoqué nul n’a le droit de se mettre en campagne sous quelque forme que ce soit.

Dès lors que le peuple qui m’a porté la où je suis à travers vous revient avec ce même destin, je ne peux que m’y soumettre, surtout quand cette demande vient d’un fond aussi sincère, aussi fidèle à ce que j’ai senti moi-même venant de ce pays – ce pays prie pour nous, souhaite que nous soyons à ce rendez-vous dans une aussi belle forme qu’aujourd’hui.

Il vous reviendra, mesdames et messieurs de la majorité, d’en décider les conditions de mise en œuvre, en tout respect – quand on vous respecte, vous devez respecter, et votre démarche m’impose le respect. A partir de cet instant, et en conformité avec la Constitution du Mali, le collège électoral étant convoqué, à vous de mettre en œuvre votre souhait dont je pense qu’il a l’assentiment de la majorité du peuple malien. Qu’Allah bénisse le Mali ! »

Source Présidence

Source: L’ indicateur du renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Présidentielle de 2018 : Badalabougou-Sema se mobilise pour Soumaïla Cissé

Ségou et les élections présidentielles 2018 : les Chasseurs de l’Association Benkady optent pour Alou Boubacar Diallo

Moulaye Haidara, président des jeunes du PDES lors du 1er congrès ordinaire du parti : « Aujourd’hui, nous nous sommes réunis pour impulser une nouvelle dynamique à notre parti »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct