Processus de paix au Mali : La CNAS Faso Yère contre l’accord d’Alger

Dans un communiqué publié le jeudi 25 février 2021, le Bureau National de la CNAS-Faso Hère rejette l’accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger.

Pour la CNAS Faso Hèrè, l’accord d’Alger n’a été ni soumis ni approuvé par aucune des institutions compétentes de la république. Au contraire, dit le parti, cet accord organise une confédération comme antichambre de l’indépendance au profit d’un sous-groupe féodal ultra-minoritaire ; faisant peser une chape de plomb sur la grande majorité de nos frères et sœurs Tamashek, notamment les jeunes et les femmes.

Le BPN du CNAS-Faso Yère a décidé de convoquer dans les meilleurs délais et en concertation avec ses partenaires de l’ADPS (Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de Crise) pour l’adoption d’un manifeste de la Nation-Etape-Nouvelle dont le projet est disponible depuis le 20 janvier 2020. Le parti de Zoumana Sacko invite l’ensemble des forces patriotiques, républicaines, et démocratiques à redoubler de vigilance et de détermination pour la défense et la sauvegarde de la république.

Bamory Camara

 

Source: Delta News

Vous allez aimer lire ces articles

Les raisons de l’enlèvement de Soumaila Cissé pendant la campagne législative de 2020

La CMA « exige la diligence d’une enquête indépendante et transparente » sur l’assassinat de son président

Assassinat d’Ould Sidatt : un coup dur pour le processus de paix au Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct