Malijet.co

Profanation du drapeau national à Kidal Le FSD exige du Gouvernement et de la CMA d’identifier et de traduire les auteurs devant la justice

DECLARATION DU FRONT POUR LA SAUVEGARDE DE LA DÉMOCRATIE
COMMUNIQUE DU FRONT POUR LA SAUVEGARDE DE LA DEMOCRATIE RELATIF A LA PROFANATION DU DRAPEAU NATIONAL A KIDAL


Le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie a accueilli avec consternation et la plus grande indignation la nouvelle des évènements inacceptables survenus à Kidal ce 17 juillet 2019, au cours desquels, le drapeau national a été profané et d’autres symboles de l’Etat dégradés par des manifestants.
Profondément choqué, le FSD condamne fermement la profanation du drapeau national et la dégradation d’autres symboles de l’Etat.
Cet évènements qui sonnent comme une réaction à la scandaleuse interview du Chef de l’Etat dans le journal « Jeune Afrique » du 30 juin au 6 juillet 2019, sont de graves atteintes à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale du Mali.
Face à l’ampleur de ces atteintes, c’est avec surprise que le FSD a suivi la réaction déconcertante du gouvernement par sa tiédeur et son caractère évasif.
Il en est de même de la réaction surprenante de la CMA qui évite soigneusement de prononcer le nom du Mali dans son communiqué d’auto-disculpation.
Le FSD estime que la sanctuarisation actuelle de Kidal rend la CMA responsable de tout ce qui s’y passe.
Aussi le FSD :
– Exige du Gouvernement et de la CMA d’identifier et de traduire devant la justice, les auteurs des actes de profanation du drapeau national et de dégradation des symboles de l’Etat ;
– Exige la montée du drapeau national sur tous Ies édifices publics ;
– Exige la fin de la sanctuarisation de Kidal par le retour effectif de l’Etat, condition sine qua none de la tenue de toute procédure de révision Constitutionnelle.
Bamako, le 19 juillet 2019

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF ET COMITÉ DE SUIVI DE L’ACCORD POUR LA PAIX

REMANIEMENT MINISTÉRIEL : DERNIER MOIS DE LA TEAM BOUBOU CISSE ?

LE SAHEL À L’ÉPREUVE DU TERRORISME

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct