Malijet.co

PROROGATION DU MANDAT DES DÉPUTES JUSQU’AU 2 MAI 2020

Indignation et condamnation de la classe politique et de la société civile

Pour la deuxième fois, le gouvernement s’apprête à proroger le mandat des députés à l’Assemblée Nationale. Un projet de loi a été adopté dans ce sens, lors du Conseil extraordinaire des ministres, le vendredi, 7 juin 2019. Si la 1ère prorogation était de six (6) mois allant du 1er janvier au 30 juin 2019, la seconde prorogation aura une durée d’un an du 1erjuillet au 2 mai 2020.

 

La principale raison serait liée à l’insécurité. Mais au fond, il nous est revenu de constater que l’incapacité de tenir les législatives serait une conjonction de circonstances qui ne plaide pas à la tenue du scrutin législatif. Le manque de volonté politique, une tension de trésorerie, la prise en compte de l’Accord de paix issu du processus d’Alger avec comme point de mire la révision constitutionnelle etc. sont autant de facteurs qui ont favorisé la prorogation des mandats des députés.Cette décision du gouvernement suscite de l’indignation et de la condamnation au sein de la classe politique et de la société civile, d’autant plus que la Constitution ne prévoit pas de prorogation de mandat des députés. Parmi les adversaires d’une nouvelle prorogation du mandat des députés il y a (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 10 JUIN 2019

PAR DABA BALLA KEITA

 NOUVEL HORIZON 

Vous allez aimer lire ces articles

Assemblée nationale: polémique autour de la création d’un nouveau groupe parlementaire

Conférence régionale du RPM de Koulikoro : L’appel à l’union sacré pour la survie du parti

Nouveau Gouverneur pour Mopti : L’équation sera équilibrée par IBK

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct