Malijet.co

Quand le ministre des maliens de l’extérieur viole la constitution

Nommé ministre des Maliens de l’Extérieur au lendemain de l’investiture d’IBK, l’honorable Yaya Sangaré, député élu à Yanfolila, n’a pas démissionné de son poste à l’Assemblée nationale. Du moins, pas à notre connaissance.
Du coup, il se retrouve, à la fois, membre du gouvernement Boubeye et député. Avec, à la clé, deux postes, deux salaires et leurs avantages.


Pourtant, à l’annonce de sa nomination comme ministre, l’honorable Yaya Sangaré devrait annoncer sa démission au poste de député. Annonce, qui devrait être suivie de la publication de sa lettre officielle de démission dans la presse.
Ce cumul de mandats, ou de fonctions, est une violation flagrante de la constitution. Laquelle interdit à tout citoyen, quel qu’il soit, d’exercer deux mandats. Surtout, à ce niveau de responsabilité.
On aura tout vu dans ce pays !
Oumar Babi

Le Canard Déchaîné

Vous allez aimer lire ces articles

Soumaila Cissé, lors du meeting du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie : « Le Mali est menacé de toutes parts »

« Ce découpage est fait pour opposer les communautés du nord et permettre aux narcotrafiquants de siéger à L’Assemblée Nationale», Dixit Choguel Kokala MAIGA au meeting du FSD

Soumaila Cissé lors du meeting du FSD : « Le régime autocratique, clanique, anachronique et boulimique aboli, criminalise le pays et instrumentalise sa partition… »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct