Malijet.co

RAISONS DU DEPART DE POULO Les contrevérités motivées de Chahana

« Chacun d’entre nous porte seul la responsabilité de la forme éthique qu’il a donnée à sa propre vie », disait l’autre. La voix choisie par l’opportuniste Chahana Takiou inquiète la jeune génération de journalistes. Pervertir la plume pour des raisons pécuniaires est un jeu éphémère et dangereux. En effet, dans sa parution du journal 22 septembre N°823-jeudi10 Mai 2018, notre fameux journaliste sac à dos sortant de l’INA ennuit avec ses contrevérités pour faire plaisir à ses bailleurs du RPM.


Au sujet du départ de Poulo du gouvernement, il argue que Poulo voulait relever le Pr Mohamed MAIGA, directeur de la cellule des examens et concours. Plus loin, il laisse entendre que M. Maiga est un haut directeur dont le poste ne doit pas être soumis à des contingences politiques. Ce que le faux El Hadji ne dit pas, c’est que le Pr Mohamed Maiga est un cousin direct de la première dame. En plus, il est l’un des cadres du RPM. Entre nous, qui a soumis le poste à des contingences politiques M. Takiou ? En plus, il n’a jamais été question pour Poulo selon plusieurs sources de relever le directeur de la cellule des examens et concours ni avant ni après les examens. Pour rompre avec la tradition de nomination arbitraire instaurée par le RPM et sur la base de la quelle il a refusé d’entériner la nomination du DCAP RPM de Djelibougou à un poste stratégique, Poulo a laissé le soin aux directeurs de proposer des gens aux postes vacants en fonction des critères bien définis. En dehors des considérations politiques, tous les directeurs peuvent attester cela. Une première au Mali.
A propos des agissements de Hadi, Karim et Boubèye, Chahana pense que c’est de bonne guerre. Là encore, il oublie les millions du contribuable mis à la disposition de cet opportuniste pour déstabiliser la CODEM au nom de la réélection du président IBK. Au moment opportun, le peuple sera édifié par des vrais journalistes. Par méchanceté, se substituant aux auteurs des coups bas contre Poulo, il affirme que ce dernier oublie que nul n’est indispensable. Comme preuve il souligne la rapidité de son remplacement à la tête du département. Même si le ridicule ne tue pas, la crainte de Dieu devrait guider les pas d’un El hadji, à moins que son pèlerinage n’eût pour but que de blanchir la rançon de ses campagnes de calomnies. Poulo n’a jamais pensé qu’il est indispensable, bien au contraire, c’est pourquoi il a cédé son fauteuil de ministre. Le turbulant doit savoir également qu’il faut parfois beaucoup d’hommes pour remplacer un seul.

Par honnetété intellectuel, Chahana aurait pu dire que toutes ses nominations ont été bloqués pour cause de l’absence de quota pour le RPM. Il aurait pu dire aussi que toutes les missions de terrain de Poulo ont été bloquées par Boubèye. Plus de 3 mois pour un simple arrêté de nomination au SGG.
M. Takiou, la politique souille l’éthique, pas la plume.

Mahamane Doukoure

 

Source: figaromali

Vous allez aimer lire ces articles

Abderrahmane Diarra, président de la jeunesse URD : « Nous allons remettre le drapeau de l’espoir à Soumi pour sauver le Mali »

MEETING DE LA PLATEFORME D’ALLIANCE DE SOUTIEN A IBK : Anxieuse, l’opposition n’a qu’un seul œil pour dormir

TOMBOUCTOU:Tapis rouge pour IBK

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct