Rencontre gouvernement-forces vives autour du chronogramme : La CMAS de l’imam MAHMOUD DICKO déplore son exclusion

Le gouvernement du Mali a rencontré, le mardi 28 juin 2022, les forces vives de la nation (classe politique, société civile) au Centre de Formation des Collectivités Territoriales (CFCT) pour échanger sur le chronogramme des élections et des réformes.

Dans un communiqué rendu public, le 28 juin 2022, la CMAS de l’imam MAHMOUD DICKO informe l’opinion nationale et internationale qu’elle n’a reçu aucune invitation d’aucune autorité à prendre part à ces travaux préconisant l’avenir et le devenir du Mali. « Cette transition émane de la volonté de changement du peuple porté par le MOUVEMENT DU 05 JUIN dont nous sommes acteurs majeurs, nous déplorons une exclusion manifeste des autorités concernées vis-à-vis de la CMAS de l’imam MAHMOUD DICKO.

Nous rappelons également que l’inclusivité est le socle de la réussite de cette transition et donc aucun Malien ne doit être exclu du processus en cours.

Nous prenons le peuple Malien à témoin que les autorités concernées sont les seules responsables des conséquences qui peuvent découler de ces pareilles pratiques qui ne rassemblent point les Maliens. Nous allons user de toutes les voies et moyens pour nous faire entendre car, le Mali nous appartient à tous », révèle le communiqué de la CMAS de l’imam Dicko.

Rassemblées par A.S

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

Moscou “a permis au Mali de garder un espace d’expression sur la scène internationale”

La Russie aidera à accroître la capacité de défense de la République du Mali

Mali-France : le coup de poker d’Assimi Goïta à l’ONU peut-il réussir ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct