Pour jauger ses forces avant l’épreuve fatidique des législatives qui s’annoncent pour bientôt, la section du Parti pour la convergence et le Développement du Mali (CODEM) de Banamba a procédé à sa rentrée politique le dimanche 05 janvier 2020 dans la salle de conférence de la Mairie. Présidée par le 2ème vice-président Mahamadou KONAKE et en présence des autorités politiques et coutumières, elle a été mise à profit pour insuffler du sang neuf après plusieurs adhésions. Le nouveau mandateur du parti se nomme Cheick Fantamady DIALLO.

Ne faisant plus mystère de ses ambitions pour le Mali, la Codem est depuis quelques mois plongée dans une nouvelle dynamique. Dans un style dont elle est la seule à avoir le secret, le parti a réussi un savant dosage entre les forces qui convergent vers elle. L’étape de Banamba confirme que l’ouverture de la Codem n’est pas de façade, mais plutôt une réalité qui ne fait pas la différence entre les militants. Puisque la répétition est pédagogique, l’importante délégation envoyée par le bureau national était là pour le rappeler encore. La journée marathon qui a commencé à l’entrée de la ville et qui s’est poursuivie dans les vestibules de l’imam et du chef de village a été sanctionnée par une rencontre aux allures de mobilisation des troupes. bamada.net/declaration-de-la-fusion-apr-codem Aux chefs religieux et coutumiers de Banamba, Mangasiré SOKONA a apporté les messages de salutation et de remerciement du Président Housseini Amion GUINDO. Il a aussi confié le parti à ceux-ci afin qu’ils puissent l’aider à trouver des solutions idoines aux problèmes de Banamba. Avant de faire des bénédictions pour le parti et la nation, les sages de la localité ont exprimé leur confiance entière et totale à Cheick Fantamady DIALLO, nouveau mandataire du parti.

Dans la salle de conférence où se déroulait les travaux, après l’hymne national, les représentants du chef de village et du maire ont, tour à tour, souhaité la bienvenue aux participants venus de l’ensemble des communes de Banamba, de la coordination de Koulikoro et du bureau national. Le clou de la cérémonie a été l’intervention du nouveau mandataire et non moins secrétaire général de la section de Banamba. Devant une salle comble, Monsieur Cheick Fantamadi DIALLO a remercié tout un chacun pour ce don de soi. A l’entame de ses propos, il a rendu un vibrant hommage à nos vaillants soldats qui sont sur le théâtre des opérations pour le sacrifice à la nation.

Lire aussi : housseini-amion-guindo-president-de-la-codem-une-vision-sans-action-nest-quune-hallucination

Pour ce conseiller à la mairie de Banamba, la Codem ne s’est pas trompée sur le choix de la ville qui reste, à ses yeux, le carrefour des visionnaires. « Monsieur le président, la Codem est un parti d’avenir, car les femmes et les hommes qui la composent sont épris du sens élevé de la nation », a martelé le nouveau visage de la Codem à Banamba. En outre, il a salué le camarade Housseini Amion GUINDO pour ses actes quotidiens qui honorent le parti et tout le pays. Il a ajouté que inchallah, Banamba emboitera ses pas avec fierté. Concernant le Dialogue National Inclusif qui a enregistré la participation de la Codem, Cheick Fantamady DIALLO a souligné que pour une sortie de crise de notre pays, les recommandations du DNI doivent avoir des réponses concrètes. Pour conclure, le mandataire du parti a remercié la Niéléni qui n’est autre que Mme Sokona Djaminatou FOMBA.

Lire aussi : echanges-codem-adema-la-situation-du-pays-au-centre-des-preoccupations
Pour sa part, le représentant de la coordination de Koulikoro a reconnu l’apport de Cheick Fantamady DIALLO dans la redynamisation du parti à Banamba. Au nom des partis amis, le porte-parole a souligné l’entente entre les partis dans la localité. Il a aussi salué l’apport de la Codem dans l’édification de Banamba. De son côté, avant l’entame de ses propos, le 2ème vice-président Mamadou Konaké, représentant du bureau national, a sollicité une minute de silence à la mémoire de nos victimes civiles et militaires tombées sur le champ de l’honneur. Après, au nom du bureau national et du Président, il a salué tout ce beau monde qui a effectué le déplacement pour être témoin de la renaissance de la Codem à Banamba. Il s’est également réjouit de la mobilisation dans la localité. Pour lui, il est clair que le parti compte sur Banamba pour l’atteinte de ses objectifs. En tant que 4ème force, derrière la vieille garde politique, Konaké a souligné que le parti de la quenouille est le mieux indiqué pour assurer le renouveau dans le cadre d’un tournant générationnel.

Lire aussi :bamada.net/codem-apr-la-fusion-de-lespoir
La cérémonie a pris fin avec la remise des kits d’assainissement offerts par la coordinatrice des femmes de Bamako et Kati aux femmes du parti à Banamba. Composés de Brouettes, de pelles, de râteaux, de ballets, de gants et de poubelles, ces kits sont destinés aux mosquées et autres places publiques de la ville.
Source : Bamada.Net