Rentrée politique de la jeunesse Yéléma en commune I du district de Bamako: Diakaridia Diakité écarte toute idée de conflit entre lui et l’ex-député Oualy Diawara

La jeunesse du parti Yéléma de la Commune I du district de Bamako a effectué, samedi dernier, sa rentrée politique. Une occasion pour l’ex-candidat  » spolié  » Diakaridia Diakité d’écarter  » toute idée de conflit  » entre lui et l’ex-questeur de l’Assemblée nationale Oualy Diawara.

 

»J’ai demandé à Oualy Diawara de rester pour montrer qu’il n’y a pas de guerre entre Yéléma et l’Adema. Il n’y a pas de conflit entre lui et les candidats de la liste Yelema. Nous allons fermer cette parenthèse afin d’œuvrer ensemble pour le développement de notre Commune au bénéfice de la population », a déclaré Diakaridia Diakité, qui a été  » spolié  » de sa victoire lors des législatives houleuses de 2020. Cette déclaration, faite devant l’intéressé et une foule nombreuse, sonne comme la réconciliation entre les anciens concurrents électoraux.

La liste PRVM-Fasoko formée par Diakariadia Diakité et Ousmane Sangaré s’est, en effet, vu  » spoliée  » de sa victoire au profit des candidats de l’Alliance RPM-AdemaPASJ (Mamadou Frankaly Keïta et Oualy Diawara). Les résultats provisoires du ministère de l’Administration territoriale donnaient la première liste victorieuse avec 54,16% des voix. La défunte Cour constitutionnelle a, de son côté, proclamé dans son Arrêt controversé et querellé, Mamadou Frankaly et Oualy Diawara vainqueurs avec un score de 51,72%. Cela après avoir annulé les votes de certains centres de la Commune I du district.

Cette situation avait ravivé les tensions entre les habitants de cette Commune, qui faisait partie  » des circonscriptions électorales à problème « . La dissolution de l’Assemblée nationale, suivie de la démission du gouvernement puis de l’ex président IBK, le 18 août dernier, a mis fin au contentieux.

Oualy Diawara, très ému, a invité les uns et les autres à  » mettre de côté les adversités et les différends pour construire la Commune I « . La section Yéléma de la Commune I se prépare pour les prochaines électorales. L’objectif de sa rentrée politique du week-end dernier était  » de redynamiser et mobiliser la jeunesse pour les futures élections générales « . Elle était placée sous le thème :  » la jeunesse au cœur de l’action politique pour le renouveau « . Selon l’ancien candidat aux législatives Diakaridia Diakité, qui dit avoir battu campagne dans plus de 3.000 familles de la Commune, les jeunes doivent cesser d’être des  » mobilisateurs  » pour devenir des  » acteurs « . Car, précise-t-il,  » tout ce qui se fait pour la jeunesse sans les jeunes est contre les jeunes « .

Cette rentrée a permis de mettre en place un nouveau bureau de 83 membres prêts à aller l’assaut pour renforcer le parti Yéléma. Lequel compte 415 élus dont 15 maires et est, à ce jour, la 6ème force politique du pays. Moussa Mara, son président, se trouve dans la région de Kayes pour rester en contact avec la population.

M.S.C

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

MALI : la mise en place du CNT fait polémique

Message de Condoléances du Président Bah N’DAW suite au décès de l’ancien Président français Valéry Giscard d’Estaing

A Kita, le MAEP, Mohamed Ould Mahmoud a exprimé sa fermeté sur le respect du délai contractuel des chantiers hydro agricoles

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct