Rentrée politique du Mouvement Pour le Mali : Le parti entend faire la politique autrement et objectivement.

Le samedi  17 octobre 2020, la grande salle du Centre Internationale de Conférence de Bamako  était pleine comme un œuf, la raison la tenue du premier congrès ordinaire  du parti Mouvement Pour le Mali (MPM). Pour la réussite de cette rentrée politique, le président du parti l’honorable Hady Niangado n’a pas lésiné sur les moyens. Plusieurs leaders de partis politiques ont fait le déplacement pour témoigner de  leur soutien sans faille à la jeune formation politique qui a été portée sur fonts baptismaux, il ya deux ans. Les militants et sympathisants ont aussi répondu en masse.

Dans une brève allocution, le secrétaire général du parti n’est pas allé avec le dos de la gamelle   pour indiquer  que de la date de  création du parti à savoir le 19 octobre à Mopti à la date du premier congrès, il n’a cessé de gagner du terrain  pour devenir la 4eme force politique du pays. Avant de souligner que le parti est implanté dans tous les cercles du Mali ce qui n’est pas rien. Le rang du parti sur l’échiquier politique   a été conforté par les dernières élections législatives ou il a obtenu 10 députés. Aussi, le secrétaire général du parti, le visage plein d’espoir a souligné que le MPM est un parti avec lequel, il faudrait désormais compter. À en croire le secrétaire général du MPM, ce résultat fort appréciable   a été obtenu  grâce à la détermination des jeunes et des femmes du parti qui n’ont ménagé aucun effort.

Dans un français clair comme l’eau de roche, le président du jeune parti Hady Niangadou  après avoir versé des larmes a  appelé le peuple à s’unir autour de l’essentiel qui est le Mali. Auparavant, il  a demandé  d’observer une minute de prière et de soutien  en hommage aux  victimes civiles et militaires. Actualité oblige, il est revenu sur la situation difficile du village de Farabougou assiégé depuis plusieurs jours par des présumés djihadistes. Il a également évoqué les attaques à répétition dans le centre notamment   celle de Sokoura dans le cercle de Bankass qui a fait des victimes civiles et militaires. Aussi, il a dénoncé les souffrances des populations  au quotidien en raison de l’insécurité rampante.

S’agissant de la vie du parti , il a affirmé que si la formation politique se porte bien c’est grâce aux efforts des femmes , des hommes et des jeunes qui se sont mis au travail sans calcul et qui ont cru aux idéaux du  parti . Au nom du MPM et à son nom propre, il a remercié les militants et militantes du parti pour leur disponibilité et engagement constant. Sous un tonnerre d’applaudissements, il a martelé que tous les délégués présents sont à leur propre charge.   L’honorable Hady Niangado n’a pas manqué de féliciter le président de la transition, le Premier ministre  et son gouvernement. Compte tenu des difficultés  de la mission, il leur a souhaité plein succès. Le coronavirus est encore sous nos tropiques, c’est pourquoi le patron du MPM   a invité tous les Maliens à respecter les mesures barrières pour que nous soyons à l’abri de la pandémie.

Abdoulaye Kounta

Source: Le Triomphe

Vous allez aimer lire ces articles

BIENS DE L’ÉTAT : APRÈS IBK, AU TOUR D’ISSAKA SIDIBE

Les piques de Me Mohamed Ali Bathily à certains leaders religieux : « On cherche la popularité avec le nom de Dieu pour en faire un fonds de commerce auprès du pouvoir »

Transition : L’espoir se brise !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct