Malijet.co

RENTREE POLITIQUE : Le RPM gagne du terrain dans le cercle de Koutiala

Le village de Bobola-Zangasso, dans la Commune rurale de Zanfigué, cercle de Koutiala a vibré le samedi à l’occasion de la rentrée politique du parti Rassemblement pour le Mali (RPM).La rencontre était placée sous la présidence du Dr Nango Dembélé.

C’est dans un esprit de fraternité que les populations des 11 villages de la Commune de Zanfigué sont sorties massivement pour accueillir Dr Nango Dembélé et sa délégation sur la terre des Zangasso.
Sur place, toute la richesse culturelle du terroir : chansons et pas de danse ont été exécutés pour témoigner leur immense joie pour un tel événement conduit par un des leurs.
Après avoir souhaité la traditionnelle bienvenue aux hôtes, le porte-parole des 11 villages de la Commune de Zanfigué, Moriké Touré ainsi que celui des maires, Mamadou Sacko ont tous témoigné de leur accompagnement au président Ibrahim Boubacar Keïta pour un 2è mandat.
Pour eux, le défi ce n’est pas d’élire le président IBK à la magistrature suprême en 2018 mais de le faire dès le premier tour pour le 29 juillet prochain.
Cette vision de la population de Zanfigué exprimée également par les représentants des femmes et de la jeunesse se traduit par les efforts consentis par le président de la République dans la région de Sikasso.
Il a été noté en ce sens, la réalisation de la route de Mahou, de Yanfolila-Kalana, Zantiébougou-Kolondiéba, la route de poisson de Kimparana-Yorosso, de Kadiolo, la route 2×2 voix dans la ville de Sikasso, l’usine CMDT de Kadiolo, le magasin de conservation de pommes de terre de Sikasso en plus des 300 tracteurs attribués à la région.
Cependant, ils ont tenu également à exprimer les deux préoccupations de la Commune portant notamment sur le mauvais état de la route qui mène au chef-lieu de la Commune et l’aménagement de la zone de culture.
Toutefois, le parti RPM a enregistré pour l’occasion, une adhésion massive des élus et conseillers communaux venant de d’autres partis politiques.
Selon Dr Nango Dembélé, c’est un sentiment de fierté de voir une partie de « Miankala » rejoindre la grande famille RPM.
« Cette adhésion massive est le témoignage de la politique du président de la République, c’est tout simplement leur constat propre à eux, ils ont compris que l’homme qu’il faut aujourd’hui pour redresser et faire du Mali un pays émergent, c’est bien Ibrahim Boubacar Keïta » a-t-il poursuivi.
A en croire Dr Nango Dembélé, personne n’ignore ce que le président IBK a fait dans le domaine du secteur agricole en dehors des 15% du budget national, mais la subvention des tracteurs à 50% avec un lot d’équipements diversifiés, qui attend d’être distribué aux paysans.
Pour terminer, M. Dembélé a incité la jeunesse de ne plus se laisser manipuler dans leur choix politique pour des thés, t-shirts et autres cadeaux.
Quant aux adhérents, ils ont été rassurés qu’au parti RPM, il n’y a pas de nouveaux ou anciens militants mais tout seulement des militants du Rassemblement pour le Mali.
« Le RPM ça veut dire Rassemblement pour le Mali, donnons-nous la main pour construire ce pays. Le Mali est un pays très beau, un pays très riche, nos enfants ne devront pas sortir pour aller à l’extérieur chercher du travail si les Maliens se donnent la main. On peut réussir de grandes choses dans ce pays, on peut faire des miracles » a indiqué Dr Nango Dembélé.
C’est sur cette bonne perspective que la délégation s’est rendue dans la ville de Sikasso pour la réception du reliquat de la caution du Président IBK pour la présidentielle de juillet 2018 des mains des représentants du Mouvement IBK Kanu, qui avait déjà versé 10 millions sur les 25 millions FCFA.

Mariam Coulibaly (envoyée spéciale)

Les Echos

Vous allez aimer lire ces articles

PRESIDENTIELLE DE 2108 : L’Adéma association s’inquiète

ALLIANCE POLITIQUE : L’Adéma PASJ veut voir clair avec IBK

Décentralisation et élections 2018 : L’appel à la désobéissance civile et un vote sanction contre IBK

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct