Malijet.co

Répression du sit-in du collectif des diplômés handicapés : L’URD condamne

Dans un communiqué publié hier, jeudi 14 mars 2019, l’URD a condamné la répression  du sit-in des personnes en situation de handicap.

Lisez le communiqué du parti de Soumaila Cissé !

L’URD a appris avec consternation que le sit-in organisé à Bamako par le collectif des diplômés handicapés, dont les membres méritent affection et attention de tous, a été dispersé avec une extrême violence le lundi 11 mars 2019 devant la cité administrative faisant des blessés parmi les manifestants.

L’URD condamne avec la dernière rigueur cette attitude inacceptable et intolérable du régime en place qui viole le droit constitutionnel de manifester.

L’URD souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

L’URD constate avec stupéfaction qu’au lieu d’apporter des réponses appropriées aux revendications légitimes des différentes couches de la société, le régime en place excelle de plus en plus dans les violations flagrantes des droits et libertés d’expression et de manifester par la répression sauvage des manifestations.
L’URD tient le Gouvernement responsable des conséquences désastreuses qui peuvent découler de telles attitudes qui sont de nature à compromettre dangereusement le très fragile processus de décrispation.
L’URD exprime toute sa solidarité et son soutien indéfectible aux membres du collectif des diplômés handicapés.

Bamako, le 13 mars 2019
Le secrétaire à la communication
Me Demba Traoré 
Officier de l’Ordre National

Source: Le Pays

Vous allez aimer lire ces articles

Chronogramme des élections : Le doute plane

Pour le développement et la sécurisation de Tombouctou : La jeunesse adresse une doléance au PM

Le président de la Craj, Mahamane Mariko à propos de certains acteurs du mouvement démocratique : « Des repères de mars 91 banalisent la morale en politique avec des déclarations contre-révolutionnaire »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct