Résultats de l’enquête d’opinion politique Mali-Mètre : 65,9% des Maliens pensent que la situation générale du pays s’est détériorée

Les résultats de la 11è édition de l’enquête d’opinion politique Mali-Mètre ont été rendus publics hier à l’hôtel Radison. L’enquête a concerné 2186 personnes âgées de 18 ans et plus réparties entre le District de Bamako et l’ensemble des capitales régionales y compris Kidal, Menaka et Taoudenit.

 

Les résultats de cette enquête portent sur plusieurs aspects. Concernant sur la situation générale du pays des 12 derniers mois, 65,9% des enquêtés affirment que la situation s’est plutôt détériorée contre 9,6% qui estiment qu’elle s’est améliorée et environ le quart (24,3%) qui juge qu’elle est restée la même.

Selon le rapport de l’enquête, les défis majeurs du Mali sont constitués prioritairement de la lutte contre l’insécurité (50,2%), la lutte contre le chômage des jeunes (49,5%), la lutte contre la pauvreté (45,9%) et la gestion du problème du nord (41,9%).

Quant à la confiance dans les institutions, 62% des enquêtés sont insatisfaits des actions du Président de la République contre 37% qui se disent satisfaits. Et le rapport de préciser que par localité, la proportion de la population satisfaite des actions du Président est surtout enregistrée à Taoudenit (62,6) et à Sikasso (61%).

Concernant les actions du gouvernement, la majorité des citoyens n’est pas satisfaite 63% de la gestion du gouvernement contre 35% qui sont satisfaits.

Le rapport révèle aussi que la majorité de la population 80,1% de la population n’a pas de connaissance sur l’accord, contre seulement 8% qui déclarent le contraire et 12% ne se prononcent pas. Pour ce qui de sa mise en œuvre la grande majorité 71,8% de la population estime que le processus n’a pas avancé contre 25% qui estiment qu’il a assez avancé et 3% sont sans opinion.

Le dialogue national inclusif est aussi abordé. 56%  ont entendu parler du dialogue national inclusif contre 44% qui déclarent le contraire. Les populations de Gao (87,8%), Mopti (73,6%), Bamako (59%) et Ségou (57,4%) sont les plus nombreuses à en avoir entendu parler et celles qui déclarent le contraire sont majoritairement enregistrées à Taoudenit (71%), Menaka (58,3%) et Kidal (57,6%).

Sur la présence de la force Barkhane au Mali, 79% des citoyens sont satisfaits du travail de Barkhane pour lutter contre le terrorisme au Mali ; contre 13% qui pensent le contraire et 8%  sont sans opinion. Comme reproches à Barkhane, les personnes enquêtées lui reprochent surtout d’être  complice des groupes armes (57,7%), de ne pas protéger les populations contre la violence des groupes armés et les terroristes (53,5) et moins fréquemment se protéger elle-même (24,5%) et soutenir la partition du pays (21,1%).

Sur le niveau de confiance aux forces de défense et de sécurité dans la lutte contre l’insécurité, (92%) des citoyens ont confiance en elle contre (7%) qui ne font pas confiance.

Sur la justice et la bonne gouvernance, 56,6% font confiance à la justice contre 41,7% qui ne font pas confiance. Quant à la capacité de la justice à lutter contre la corruption, 57% pensent que la justice malienne est capable de lutter contre la corruption contre 42% d’avis contraire.

DTK

Source: L’Investigateur

Vous allez aimer lire ces articles

Club des députés du peuple : un camouflet pour la défense de ses propres intérêts !

Mali : Une rencontre d’urgence entre le Président IBK et l’Imam Mahmoud DICKO !

Audience 2 : IBK rencontre les représentants des partis politiques de la Majorité présidentielle

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct