Malijet.co

SADI Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance SOLIDARITE- DEMOCRATIE – INDEPENDANCE

DECLARATION RELATIVE A LA SIGNATURE DE L’ACCORD POLITIQUE QUI A ABOUTI A LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU GOUVERNEMENT

– Considérant que la COFOP (Coalition des Forces Patriotiques) a été créée suite à la crise post-électorale et à la prorogation de 06 mois du mandat des députés ;
– Considérant que la solution de la crise multidimensionnelle que connait notre pays ne saurait résider dans des changements successifs de gouvernements, mais plutôt dans un changement profond de gouvernance ;
– Considérant que les grandes mobilisations du 10 février et du 5 avril 2019, qui ont regroupé sociétés civile et politique, la grève des magistrats (100 jours), la grève des médecins (75 jours), les grèves successives et grandes mobilisations des enseignants couronnées par une marche pacifique le 11 avril 2019, sans compter celle des routiers et les résistances paysannes dans l’Office du Niger, à Tienkoungoba sont la traduction d’un éveil de conscience progressif qui doit être développé et entretenu pour le véritable changement dont le peuple malien a besoin ;
– Considérant que le statut de l’opposition est clairement défini et consacré par les textes de loi en vigueur dans notre pays ; – Considérant que la COFOP s’est jusqu’à ici réclamée de l’opposition ;
– Considérant que l’accord politique, en son article 18, exige de tout signataire un soutien politique aux actions du gouvernement ;
– Considérant qu’un tel accord enlève aux signataires toute qualité d’opposant ;
– Considérant que les délégués SADI à la COFOP ont régulièrement rejeté ledit accord et rendu compte au Bureau Politique qui les a mandatés ;
Le bureau Politique SADI, en sa réunion extraordinaire du 11 mai 2019 à son siège, s’est démarqué de la signature de l’accord politique du 02 mai 2019, qui n’engage nullement le Parti SADI. Par conséquent, le Parti SADI réaffirme son appartenance totale à l’opposition politique, démocratique et populaire malienne, et lance un appel solennel à toutes les forces patriotiques qui ne se reconnaissent pas dans cet accord ni ne soutiennent le gouvernement actuel à se joindre à lui et à s’engager résolument dans la lutte en vue de perspectives heureuses pour notre peuple.

Fait à Bamako, le 11 mai 2019

Le Président
Dr. Oumar MARIKO

Source: Page Facebook le Figaro du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Paris déboussolé par le départ de Soumeylou Maïga

Extrémisme : le Mali appelle l’UE à renforcer son soutien au Sahel

COHABITATION RELIGION-POLITIQUE :QUAND LES POLITIQUES ENCOURAGENT CE QU’ILS CONTESTENT !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct