Les assurances de la DGE et les réserves de la CENI

Les électeurs maliens se rendront dans les urnes, le 29 mars 2020, pour l’élection des 147 députés à l’Assemblée Nationale. Où en est le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation dans l’organisation des deux (02) tours ? Ou encore, quel est le niveau d’organisation ? Ces questions parmi tant d’autres étaient au centre d’un débat contradictoire, dans la nuit du dimanche, 2 au lundi, 3 février 2020. Les invités de Salif SANOGO, l’animateur de cet débat diffusé sur les antennes de la radio-télévision du Mali (ORTM), étaient: Adama CISSOUMA, Secrétaire général du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation; Ibrahim Ikassa MAIGA de l’opposition, Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD); Ibrahim Lancéni COULIBALY de l’Alliance Ensemble Pour le Mali (EPM) majorité et Mamadou SAMAKÉ de la Société Civile.

 

Durant le long du débat qui a duré quatre-vingt-dix (90) minutes, l’ORTM a projeté l’interview du 1er vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Diadié SOGOBA et du Colonel-major N’Tio BENGALY, Délégué Général Adjoint aux Élections (DGE).

L’ÉQUATION INCONNUE

L’aspect sécuritaire reste l’équation la plus inconnue du scrutin du 29 mars prochain. En 2018, lors du premier tour de l’élection présidentielle, environ 245.000 électeurs, répartis dans 871 bureaux de vote, n’ont pas pu voter pour des raisons d’insécurité, principalement, dans les cercles de Mopti, Douenzta, Ténenkou, Djenné, Bandiagara ou encore Niono les plus touchés, et où prolifèrent des groupes armés terroristes ou à cause de l’hivernage. Les réserves de la Société Civile sont également relatives à la sécurité, selon le constitutionnaliste Mamadou SAMAKÉ. Autre reproche à l’endroit des partis politiques par la Société Civile est que la classe politique ne joue pas pleinement son rôle de formation, de sensibilisation des citoyens.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 04 FÉVRIER 2020

Daba Balla KEITA

NOUVEL HORIZON