Malijet.co

Session ordinaire du Haut conseil des collectivités : Adoption à l’unanimité des rapports des commissions de travail

Une bonne ambiance régnait, hier, dans la salle des plénières du Haut conseil des collectivités (HCC) décorée aux couleurs nationales. C’était à l’occasion de la clôture de la deuxième session ordinaire de l’institution, au titre de l’année 2019, ouverte le 4 novembre dernier. Les conseillers nationaux ont examiné des points, fait des recommandations et adopté à l’unanimité les rapports émis par les différentes commissions de travail.


La cérémonie de clôture des travaux était présidée par Mamadou Satigui Diakité, président de l’institution. Au cours de la session, les différentes commissions thématiques du HCC ont examiné les dossiers à travers des séances d’écoutes des experts et spécialistes tant du public que du privé. Les rapports de commissions soumis à l’adoption des conseillers étaient relatifs au projet de décret portant institution de la Biennale artistique et culturelle du Mali, au projet portant code domanial et foncier, au projet de décret portant rattachement des écoles et centres coraniques au ministère l’Éducation nationale. Par ailleurs, le projet de texte fixant les modalités d’organisation de l’enseignement dans les centres coraniques, les projets de textes régissant les armes et les munitions en République du Mali, le projet de loi portant classement de la réserve partielle des éléphants du Gourma en réserve biosphère du Gourma faisaient parties des documents soumis. Il y avait aussi les projets de texte régissant la profession des organisations de voyages et séjours, aux organisations de tourisme à but non lucratif et aux guides de tourisme, le projet de décret fixant la liste des activités soumises à la perception de la redevance annuelle applicable à certaines installations classées pour la protection de l’environnement.

En plus de ces dossiers de projets de décrets et de lois, les conseillers nationaux ont aussi examiné et adopté la communication écrite relative à la promotion de la sous-traitance et de la fourniture locale pour une meilleure intégration de l’exploitation minière et pétrolière à l’économie locale. Il en est de même pour la communication écrite relative aux conclusions et recommandations de l’étude diagnostique de base de la Cellule de contrôle et de surveillance des systèmes financiers décentralisés (CCS/SFD) et l’option retenue pour sa transformation institutionnelle. En marge de cette plénière, le président du HCC Mamadou Satigui Diakité, a signé une convention de partenariat pour l’électrification des communes du Mali avec la société Kougne-sarl représenté par son directeur général, Dr Mohamed Francis Luc Keïta. Cette convention permettra, entre autres, la recherche de fonds par Kougne-sarl auprès des bailleurs pour les communes dans le montage financier des projets de formation et d’électricité rurale. Mais, elle a aussi pour objectif l’accompagnement des communes dans la formation des formateurs pour les métiers de l’énergie et du développement durable. À cette occasion, le président du HCC a adressé ses remerciements au nom de l’institution à la société de Kougne-sarl, avant d’exprimer son « souhait que cette convention soit le début de l’électrification de toutes les communes du Mali ».
Dr Mohamed Francis Luc Keïta a, pour sa part, indiqué que la réalisation de ce projet entre dans la droite ligne de la politique et stratégies d’action prônées par le gouvernement. À travers ce projet, c’est plus de 90% des communes qui seront dotées en électricité afin d’améliorer les conditions de vie des populations.

Mohamed TOURÉ

Source: Journal l’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Moustapha Ben Barka pressenti pour la vice-présidence de la BOAD

Dialogue National Inclusif: Quand IBK passe à côté de l’essentiel !

Dialogue National Inclusif :Pourquoi l’assentiment du peuple est un atout majeur

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct