Si j’étais Bah N’Daw : Cette rubrique permet d’alerter, de dénoncer et surtout de proposer des pistes de solutions.

Si j’étais Bah N’Daw, j’allais entamer, dans les brefs délais, les concertations avec toutes les couches sociopolitiques pour désamorcer la bombe de contestation populaire en gestation surtout après la sortie du M5- RFP.

 

J’allais démettre la ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille pour calmer le Cherif de Nioro qui demande depuis quelques semaines lors de son sermon du vendredi, son limogeage suite à la tentative de la ministre Bintou Founé Samaké de réintroduire l’avant- projet de loi sur le genre.

J’allais initier une assise nationale pour que les maliens se parlent et se comprennent, ce qui facilitera la révision constitutionnelle en vue.

J’allais enfin entamer une tournée à l’intérieur du pays pour me rapprocher d’avantage des populations et toucher du doigt leurs préoccupations majeures.

Source : L’analyste

Vous allez aimer lire ces articles

Présidentielle 2022 : Le marché de la zakat et du blanchiment

Mali: le M5 dénonce le silence des autorités de transition sur les cas de bavures» des forces françaises

Malick Diaw un officier spécialisé en putsch

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct