Lâché par ses amis de la France, l’ex-junte militaire de Kati, le très charismatique Cherif Bouillé Haidara de Nioro et une bonne partie de la classe politique malienne, le président Ibrahim Boubacar Keita s’accroche à Fabrice Sawegnon, un publicitaire ivoirien, d’origine béninoise, PDG de Voodoo Group pour soigner son image afin d’assurer sa réélection à la magistrature suprême.

Le Mandé Mansa IBK a signé un protocole d’accord avec le président de la société VOODOO (Une agence de communication spécialisée pour les élections présidentielles en Afrique) Fabrice  Sawegnon dit le sauveur. A cette cérémonie de signature secrète et discrète, M.Sawegnon était accompagné par deux proches collaborateurs de Michel Tomy tous des français. Ces hôtes de marque d’IBK étaient hébergés en discrétion dans une suite à l’hôtel Radisson durant 4 jours.

Pour des raisons occultes, toutes les activités liées à la Signature du protocole ont été centralisées entre les mains de la famille présidentielle.

Le Premier Ministre, SoumeylouBoubèyeMaïga, l’ensemble du Gouvernement, le RPM, la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle (Cmp) et l’entourage du Président, tous ont été ignorés dans la signature du contrat.

Seul le secrétaire général du Gouvernement a eu une séance de travail nocturne en présence d’un des enfants de IBK avec les trois visiteurs pendant 3h de temps.

Pour des raisons de méfiance et de sécurité (surveillance des agents de renseignements Français sur le clan Michel Tomy) les missionnaires sont repartis dans différents vols le même jour.

Au moment où plusieurs quartiers du District de Bamako souffrent de la pénurie d’eau potable surtout en cette période de chaleur où c’est le délestage bat son plein. Pendant ce temps, des centaines de millions sont investis dans la communication pour soigner l’image du président IBK afin d’assurer sa réélection. Dans quel pays vivons ?

Correspondance particulière