Sortie de crise : une transition de 18 mois adoptée par acclamation

Après trois jours de concertation nationale, le Mali est parvenu, le 12 septembre 2020, au Centre  international de conférence de Bamako, à l’adoption de la charte pour une transition de 18 mois.  Un comité sera chargé de désigner un “président civil ou militaire”.

Le texte adopté prévoit aussi trois organes de transition: le président et son vice-président ; le conseil national de transition regroupant 121 personnes réparties entre le M5 (coalition de l’opposition), les partis politiques, les journalistes, la société civile, les religieux, la diaspora, les jeunes et les femmes ; et enfin un Premier ministre à la tête d’un gouvernement de 25 membres.

Notons que le rapporteur de la réunion désigné par la junte a précisé que le document a été adopté par acclamation. Toutefois l’on relève des dissonances. Ainsi, fustige Sy Kadiatou SOW, membre du M5-RFP, les militaires ont falsifié la donne. Il s’agit d’une « mascarade».  No comment.

Source : financialafrik.com

Vous allez aimer lire ces articles

Mohamed Salia Touré enfin ministre: Tout ça pour ça !

Mali : le M5-RFP, mouvement contestataire contre l’ancien président IBK se dit trahi par la junte militaire

Jean-Yves Le Drian au Mali : première visite d’un officiel français depuis le coup d’État du 18 août

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct