Tentative de coup d’État en Turquie : L’ambassadeur Onart revient sur les détails Le diplomate a évoqué l’instigateur du complot et les dégâts causés lors de ce coup de force avorté

15 juillet 2016-15 juillet 2020, cela fait quatre ans que la Turquie a échappé à un coup d’État. Le pays a commémoré hier le 4è anniversaire de cet événement malheureux.

 

À cette occasion, l’ambassadeur de la Turquie au Mali, Murat Mustafa Onart, est revenu sur ce qui s’est passé ce jour dans son pays. De ses explications, il ressort que Fetullah Gülen, chef de file d’une organisation «clandestine, criminelle et terroriste appelée Fetö, est le cerveau du coup d’État manqué en Turquie».

«Gülen et ses partisans ont planifié et essayé de s’emparer de la République de Turquie à cette date», a-t-il soutenu. Ses disciples au sein des forces armées, rappellera-t-il, n’ont pas hésité d’utiliser des forces militaires meurtrières contre des civils innocents, en tuant 251 personnes et en blessant des milliers d’autres.

«Des centaines de civils qui protestaient contre la tentative de coup d’État à Ankara et à Istanbul ont été abattus», a déploré Murat Mustafa Onart.

Selon le diplomate turc, les conjurés ont tenté d’assassiner le président de la République de Turquie Recep Tayyip Erdogan. Aussi, ont-ils attaqué le véhicule du Premier ministre et bombardé la Grande Assemblée nationale. «Le complexe présidentiel, les bâtiments de l’Organisation nationale du renseignement et des départements de la police nationale turque ont été attaqués», a-t-il détaillé.

Murat Mustafa Onart ajoutera que le Centre d’opérations spéciales de la police à Ankara, l’organe opérationnel crucial de la Turquie en matière de lutte contre le terrorisme, a été bombardé par des avions de chasse, tuant 55 policiers et blessant des centaines d’autres sur place.

Selon l’ambassadeur Onart, toutes les preuves recueillies tout au long des enquêtes et des procès démontrent que l’attaque terroriste la plus sanglante de l’histoire de la Turquie a été orchestrée par Fetö, sous les instructions de Fetullah Gülen. Et le diplomate de renchérir : «Nous disposons d’une vaste collection de preuves factuelles, notamment les séquences vidéo, les documents numériques recueillis sur la base aérienne d’Akinci (le centre d’opération des conspirateurs), les communications par satellite entre comploteurs, les aveux des membres de Fetö ayant participé activement à la tentative de coup d’État et les déclarations des officiers turcs ayant résisté à cette tentative».

Oumar DIAKITÉ

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Nomination à la Cour Constitutionnelle : IBK drible la Constitution et la CEDEAO

Lutte contre la mauvaise gouvernance Trèfle à quatre (04) feuilles

M5-RFP: Issa Kaou Djim de retour dans les rangs

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct