Malijet.co

Transformation de l’EPM à un grand parti politique : Quand Boubou tacle SBM

Coup de théâtre !, l’actuel Premier Ministre a désavoué son prédécesseur Soumeylou Maïga de par son ambition de former un grand mouvement politique, d’ici la fin du deuxième mandat d’IBK. « Évidement en politique les choses ne se passent pas aussi simplement qu’on le pense », a taclé Dr Boubou Cissé.

 Entre Dr Boubou Cissé et Soumeylou Boubèye Maïga, les rapports semblent ne plus au beau fixe du point de vue politique, au regard des déclarations des uns et des autres, difficiles à concilier.

 En effet, à l’ouverture des 4ème assises de l’alliance Ensemble Pour le Mali, le Premier ministre Dr Boubou Cissé a insisté que l’EPM doit pouvoir s’illustrer dans la qualité de sa contribution au débat politique. « Un moment donné, certains observateurs ont pensé que l’alliance EPM pourrait se transformer à un grand parti politique. Evidement en politique, les choses ne se passent pas aussi simplement qu’on le pense », a-t-il lancé.

Cette déclaration vient en contrepied de son prédécesseur qui avait émis le vœu de former un grand mouvement politique, d’ici la fin du deuxième mandat d’IBK.

En effet, c’était lors du deuxième congrès de son parti ASMA-CFP, les 29 et 30 décembre 2018. Ce jour-là, Soumeylou Boubèye Maïga, alors Premier Ministre, avait annoncé sa volonté de fusionner en un seul grand mouvement politique l’Alliance pour la démocratie au Mali/Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/PASJ), l’Union pour la République et la démocratie (URD), le Rassemblement pour le Mali (RPM), l’Asma/CFP et l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD). Et l’ancien PM de justifier son ambition par l’engagement de ces partis politiques pour la démocratie et la Nation. Or, il a commis le péché de n’avoir pas consulté les présidents desdites formations politiques sur l’échiquier national.

Entre l’actuel PM et son prédécesseur, la rupture semble consommer. Cette déclaration est un tacle, une leçon de politique que le premier enseigne au second pourtant vétéran de la politique malienne.

N’est-ce pas là une manière pour Dr Cissé, visiblement en phase avec l’EPM, d’imprimer sa marque ?

La Rédaction

Source: Le Soft

 

Vous allez aimer lire ces articles

L’ambassadeur de russie au Mali, Igor Anatolievitch Gromyko devrait être reçu par IBK au palais présidentiel de koulouba dans l’après-midi de ce jeudi 17 octobre.

Au Mali en guerre, un président dans la tourmente

Pr. Clément Dembélé de la pcc à propos du litige foncier opposant la dame Niamankolo Coulibaly à la mairie de la commune I à Sotuba ” Nous demandons au président de la Cour Suprême, Nouhoum Tapily, de rectifier certaines de ses erreurs avant d’aller à la retraite, pour sauver au moins son honneur”

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct