Transition au Mali : les Militaires gardent le pouvoir

Fini le suspens. Les noms des deux premières personnalités de la transition sont connus. Il s’agit de l’ancien ministre de la défense, le Général Ba N Daou, à la retraite, et l’actuel patron du CNSP, le colonel Assimi Goita. L’annonce a été faite sur l’ORTM, ce lundi 21 Septembre, par le patron même du CNPS, le colonel Assimi Goita.

 

Le Colonel a expliqué les raisons de leur intervention le 18 aout 2018 pour déposer IBK et le processus ayant abouti aux choix portés sur les deux personnalités.

Selon le Colonel, le travail a été fait par un Collège constitué comme suit : 7 représentants du CNSP, 2 M5 RFP, 1 de la société civile, 1 du conseil national des jeunes, 1 des associations et organisations féminines, 1 de la fédération des personnes handicapées, 1 des légitimités traditionnelles, 1 des organisations syndicales, 1 des mouvements signataires et 1 représentant des Maliens de l’Extérieur.

La cérémonie officielle d’entrée en fonction desdites personnalités est prévue pour le vendredi prochain.

Ainsi, les exigences de la CEDEAO sont respectées, mais le pouvoir reste toujours entre les mains des militaires.

La Rédaction

Faso Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Ballan Diakité : « Il faut que Soumaila Cissé adopte la neutralité entre le M5 et le CNSP »

Rentrée politique de la jeunesse Yéléma en commune I du district de Bamako: Diakaridia Diakité écarte toute idée de conflit entre lui et l’ex-député Oualy Diawara

Choguel Kokala Maïga, membre du M5-RFP : «Le Président et le Premier de Transition ont été choisis par malice et fraude

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct