Transition : Le Premier ministre expose le plan d’action du gouvernement au CNT

Le Premier ministre de la Transition, Moctar Ouane, a présenté vendredi 19 février  2021 le plan d’action de la feuille de route du gouvernement de la Transition devant le Conseil national de la transition. La cérémonie qui s’est déroulée au CICB a enregistré la présence de l’ensemble des membres du CNT et de quelques ministres du gouvernement.

Le plan présenté par le Chef du gouvernement comporte 6 axes déclinés en 23 objectifs, qui sont adossés à 275 actions à évaluer  à travers 291 indicateurs.

Le premier axe porte sur le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national, le deuxième, sur la promotion de la bonne gouvernance, et le troisième est consacré à la refonte du système éducatif.

Les trois derniers axes portent chacune respectivement sur les réformes politiques et institutionnelles, l’adoption d’un pacte de stabilité social et l’organisation des élections générales. Chaque axe du plan est décliné en des actions prioritaires.

« Cet ensemble cohérent d’actions vise à atteindre, dans un horizon précis, des objectifs définis, avec des moyens identifiés dans le respect du temps imparti et des équilibres macroéconomiques et financiers », a indiqué le Premier ministre.

« Je sais que le gouvernement peut compter sur la mobilisation totale du Conseil national de la Transition pour apporter les réponses adéquates aux urgences et engager les réformes structurelles nécessaires à la refondation de l’Etat. Vous et Nous, nous le ferons avec le concours de toutes les maliennes et de tous les Maliens, sans exclusive », a-t-il insisté.

Moctar Ouane a par ailleurs assuré que tous les moyens seront mises en œuvre pour organiser, dans les délais convenus, des élections libres et transparentes afin de « doter le pays d’institutions fortes et démocratiques et poser les jalons d’une gouvernance saine plaçant le citoyen au début et à la fin du développement ».

Les membres du Conseil national de transition se réuniront en plénière le lundi 22 février pour débattre sur le plan d’action exposé par le Premier ministre.

Germain Kenouvi

 

Source: journaldumali

Vous allez aimer lire ces articles

Présidentielle 2022 : Le marché de la zakat et du blanchiment

Mali: le M5 dénonce le silence des autorités de transition sur les cas de bavures» des forces françaises

Malick Diaw un officier spécialisé en putsch

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct