Malijet.co

Un dernier avertissement de l’Imam Dicko au Président IBK : « Il y a trop de laisser-aller dans le pays, Dieu le punira s’il dévie »

IBK doit vite se ressaisir ou Dieu le punira sans ménagement. C’est dire les leaders religieux le lâcheraient. Les Maliens savent que c’est un élan de soutien des organisations musulmanes qui a permis de hisser IBK au diapason de Koulouba, par un vote sans appel qui frise le plébiscite. Aujourd’hui les leaders musulmans désenchantent. « IBK a juré dans toutes les mosquées du Mali qu’il défendra l’islam. Ce n’est pas à moi de lui rappeler à l’ordre car Dieu le punira s’il dévie », selon le président du HCI. Pour lui, « il y a trop de laisser-aller dans le pays. Mais vaut mieux tard que jamais. Nous l’avons interpellé dans ce sens. Il doit revoir sa copie avec l’ensemble de ses collaborateurs. Ce n’est pas pour rien que les Maliens l’ont surnommé Kankélétigui. Nous lui avons dit de tenir bon, et il y a de l’espoir de croire encore en lui, mais à condition que la situation change. Tant qu’il sera juste, il aura toujours le soutien de la communauté musulmane». A vrai dire, renoncer au projet d’interdiction de l’excision s’entend. A bon entendeur…

 

imam mahmoud dicko ibrahim boubacar keita ibk
—————————————————————
Le ministre de la justice Mamadou Ismael Konaté
Un verrou désigné par le président du HCI
c’est la première fois que l’Imam Mahmoud Dicko, président du Haut Conseil islamique, prend le nom d’un ministre pour le vouer aux gémonies, traitant son acte de « malhonnête ». Selon le président du Haut Conseil Islamique, le ministre de la justice Mamadou Ismael Konaté, a tenté de diviser les musulmans après sa promesse de faire adopter une loi contre la pratique de l’excision au Mali lors de la journée internationale de lutte contre les mutilations génitales féminines. L’une des principales motivations du meeting était contre ce projet de loi. « Les musulmans sont unis… Celui qui s’est engagé à adopter une loi contre la pratique de l’excision au Mali, le saura », selon l’Imam Dicko, qui n’a pas manqué d’avoir des mots durs à l’endroit du Président IBk.

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

Parti MC-ATT: un renfort en vue pour IBK ?

Passation à la Primature: républicaine et émouvante

Abdoulaye Idrissa Maïga à laPrimature: pourquoi lui…

ORTM en direct Africable en direct