Malijet.co

«Une élection n’est jamais gagnée à l’avance», a dit Dr. Bocary Tréta, président de l’EPM lors ‘une conférence de presse

La Maison de la presse du Mali a abrité  ce mardi 5 juin 2018, la conférence de presse animée par les membres de l’alliance politique et électorale « Ensemble pour le Mali » EPM. L’EPM a été créé, le samedi 26 mai 2018 et a pour objectif de faire réélire le candidat Ibrahim Boubacar Kéita pour un second mandat à l’issue des élections présidentielles du 29 juillet 2018. La conférence était animée par le président de l’EPM, Bocary Tréta, accompagné de l’honorable Moussa Timbiné ; Blaise Mamadou Sangaré de la présidence et plusieurs hautes personnalités.

Au cours de la conférence de presse, il a été essentiellement question de l’apaisement du climat social, la transparence et la réussite des élections du 29 juillet 2018, l’application de l’Etat de droit quand cela est nécessaire, la félicitation de nos forces de maintien d’ordre pour leur professionnalisme et leur nouvelle approche pédagogique, du gouvernement du Mali, la libération de l’ORTM etc.

« L’EPM est composé de 66 partis signataires et de 300 associations et groupements ; des collèges de leaders d’opinions jeunes et femmes, chefs coutumiers et légitimes », a souligné Dr. Tréta.

En répondant aux questions des journalistes, il a indiqué que « l’EPM n’est pas informé d’une quelconque marche et contre marche le 8 juin 2018. Il en appelle à l ‘esprit républicain et au sens de la responsabilité de tous car personne ne sait où s’arrête la violence et qui peut être victime d’une violence quelconque », a laissé entendre le conférencier.

Parlant de l’interdiction de marche décriée par l’opposition, Dr. Tréta d’expliquer que l’administration a aussi le pouvoir de mettre fin à tout cortège, défilé ou rassemblement sur la voie publique et dans les lieux publics, si le maintien de l’ordre public l’exige. Pour lui, «une élection n’est jamais gagnée à l’avance ». « Pourquoi l’opposition  parle de fraude si elle ne gagne pas l’élection ? ».

Rappelons que les cartes d’électeurs biométriques sont arrivées ce mardi 05 juin à l’Aéroport international président Modibo Kéïta Bamako-Senou. Tous les partis politiques et la presse ont pris part  à la réception de ces cartes par le gouvernement du Mali.

Pour terminer, il dira qu’ils partent aux élections avec humilité et responsabilité et dans la confiance de l’emporter.

 

Vous allez aimer lire ces articles

2ème édition de la Rentrée économique du CNPM : Des propositions pour une économie émergente

L’Alliance «Ensemble Pour le Mali» (EPM) appelle à la retenue

MARCHE AVORTEE DE L’OPPOSITION : Le soutien de la majorité qui réconfortera Soumeylou Boubèye Maïga

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct