Vivement une mise en accusation d’IBK : Interpellation des autorités de la transition

Nous ne cesserons d’interpeller les autorités de la transition sur la mise en accusation de IBK et certains de son régime politique pour haute trahison.

Cette interpellation continuera à travers des courriers officiels, d’autres canaux légaux et d’autres actions légales.

Le cas IBK et de son régime politique n’a pas besoin de rappel parce qu’il est connu sur le plan national et international.

Le passage de IBK et de son régime politique au pouvoir ont touché négativement et honteusement tous les domaines et secteurs de la vie de la nation malienne.

Honte et malédiction sur IBK

Que les autorités de la transition inculpent et traduisent IBK et certains cadres de son régime politique, pour haute trahison, complot contre l’État malien et la nation malienne, assassinats, ravages de villages et disparitions de communautés entières,  plein d’autres motifs d’inculpation, devant les juridictions.

Les familles, les veuves, les orphelins de ces centaines de soldats assassinés, de ces milliers de civils assassinés lors du ravage des villages, toute la nation malienne, attendent l’inculpation de IBK et certains de son régime politique.

IBK et son régime politique doivent répondent de leurs actes contre les maliens et contre le Mali.

Que justice soit faite.

Et justice sera faite s’il plait au Tout Puissant Allah.

Que le Tout Puissant Allah bénisse et protège les maliens et le Mali.

Dr Fatogoma  TOGOLA, pharmacien

Vous allez aimer lire ces articles

Pourquoi ATT était le plus riche des Maliens !

Le président de la transition Bah N’Daw prépare sa première tournée européenne

Décryptage de trente ans de pratique démocratique au Mali: Floraison de 228 partis politiques, plus de 42000 organisations de la société civile, 720 000 associations religieuses

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct