Youssouf Toloba se prononce sur la demande de démission du président IBK : « Dans la région de Mopti nous ne serons jamais d’accord avec toute personne qui souhaite le départ d’IBK »

Dans une vidéo tournée dans son fief au centre du pays dans la région de Mopti,  le chef d’état-major du groupe d’auto-défense ” Dana_Ambassagou” Youssouf Toloba se prononce sur la demande de démission du président de la République et met en garde toute personne dans la région de Mopti souhaitant son départ du pouvoir. Et précise que le Mali ne se limite pas seulement à Bamako

Selon le chef d’Etat Major de Dana Ambassagou, certains pensent que le Mali se limite à Bamako.  « Certains pensent que le Mali se limite seulement à Bamako, ce sont tous les maliens qui ont élu Ibrahim Boubacar Keïta. » Regrette le chef de Dana Ambassagou. A ses dires  « En 2012 les maliens ont souhaité le départ du Président ATT et rien n’a changé et maintenant c’est le tour d’IBK. Vous  pensez choisir un imam comme président de la République à la place de ce dernier. Nous ne serons jamais d’accord avec ça. Je croyais qu’il avait une mission plus noble que celle d’un président. J’appelle tout un chacun à la retenue car  le Mali est un pays laïc. On est d’accord avec ça. Les musulmans ne peuvent chasser personne dans ce pays. Tout ce problème c’est  parce que les politiciens ont fait d’eux leurs alliés sinon les donzos ont leur récépissé depuis 1951″. Dans la région de Mopti nous ne serons jamais d’accord avec toute personne qui souhaite le départ d’IBK ». A déclaré Youssouf Toloba

A en croire le chef d’état-major de la milice dogon, l’objectif n’est pas de défendre IBK ou les cadres des institutions, mais il s’agit d’appeler au dialogue inter – maliens. « Un imam aussi réputé qui incite à la révolte pendant que certains se font tuer au nom de l’islam sans aucune réaction de sa part est une honte. Nous n’allons pas accepter que vous utilisiez le nom de l’islam pour déstabiliser ce pays ». Il poursuit que les responsables des tueries dans le centre du  pays sont connus. «Ceux qui réclament le départ d’IBK sont le mêmes personnes qui sont impliquées dans le massacre des populations au pays dogon. »  laissé entendre le chef d’Etat- major de Dana Ambassagou.

Avant de terminer il dira que les maliens doivent se retrouver et s’asseoir autour d’une même table pour dialoguer pour le bonheur de tous.

Ben Chérif

Source: L’Enquêteur

Vous allez aimer lire ces articles

Igor Diarra : La paix des braves !

Les humeurs de Facoh : L’anachronisme politique

Sans Tabou: radicalisation du M5, la démission d’IBK ou rien

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct