La jeune Chambre Internationale Universitaire Bamako Espoir en collaborations avec la Croix Rouge International/ Mali, vient de former une cinquantaine de personne au compte de l’année 2015, en secourisme de premier degré. Cette formation entre dans le cadre du projet « Auto Route des Jeunes de la Jeune Internationale ».

 croix rouge malienne

La cérémonie officielle du lancement des activités était présidée par le représentant du ministre de l’Equipements des Transports et du Désenclavement, Abdoulaye Diallo. Etaient présents à cette cérémonie, le président de la JCI Universitaire Bamako Espoir Oumar Keita.

Pour le Directeur du Projet Harouna Sidibé, il s’étend à quatre phases essentielles qui sont : la formation des jeunes maliens en secourisme de premier degré ; des conférences sur les différentes thématiques de la route ; une journée de sensibilisation sur les enjeux de la route et la distribution des casques puisque, le port des casque est vital et enfin la confection du panneau mural et la distribution des gilets à certaines écoles de Bamako. « Le personne humaine est la plus précieuse des richesses et que servir l’humanité constitue l’œuvre la plus noble d’une vie » a cité le Directeur du projet Harouna Sidibé, avant d’appeler les participants à la  rigueur et le sérieux au cours de la formation, pour mieux se former  afin d’être des bons secouristes et de bons conseillers.  Cette formation est impérative selon Ousmane Diamoutènè, secrétaire général du comité AEEM de l’Ecole Nationale des Ingénieurs (ENI- ABT), pour l’ensemble des élèves et étudiants du Mali, de maitriser ces gestes et techniques qui peuvent sauver des vies. Pour le président exécutif  de la JCI universitaire Bamako Espoir, Oumar Keita, la lutte contre l’insécurité routière constitue une grande cause nationale et une priorité majeure pour la jeune chambre internationale/Mali.  A ses dires, la sécurité routière à travers ce projet dénommé « Auto Route des Jeunes », initié depuis plus de quatre ans, constitue une priorité dans le plan d’action de la JCI, avec comme objectif : préserver les vies humaines en péril par les comportements dangereux et irresponsables de certains usagers de la Route. « En matière de sécurité routière, plus qu’en toute autre matière, c’est le comportement de chacun qui fait la sécurité de tous » a indiqué le Président Oumar Keita. Le représentant du ministre Abdoulaye Diallo, a réitéré l’engagement de son département, d’accompagner la JCI, dans toute les initiatives de ce sens, avant de procéder à la remise symbolique de casques aux organisateurs de la JCI.

Dramane Coulibaly

source : Le Pouce