PROJET INITIATIVE PAIX AU SAHEL : Les médias catholiques engagés

27 hommes de médias, journalistes et animateurs des six diocèses du Mali, viennent de renforcer leurs capacités dans la production de messages de paix et de cohésion sociale. C’était à l’occasion d’un atelier qui a duré une semaine à Bamako. Il était organisé par la Commission Mass média du CRS (Catholique Relief Service) sur initiative du projet initiative au Sahel SPI Mali.

Les médias disposent d’un pouvoir d’influence efficace de par leur puissant moyen d’information et  de couverture territoriale. Le CRS leur met ainsi à contribution dans la recherche de la paix dans tous les pays du Sahel.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre des conclusions de la rencontre des Evêques du Mali, du Burkina Faso, du Niger, du Ghana et de la Côte d’Ivoire, tenue en mai 2019 à Ouagadougou.

Les Evêques avaient alors évalué l’ampleur de la crise et ont décidé de mettre l’Eglise à contribution dans la recherche de la paix. Cela passe par l’initiation des bonnes actions. Ils avaient après décidé de mobiliser des ressources pour aider les populations dans la prise en charge de leur besoin fondamentaux, renforcer les compétences des jeunes (les principaux acteurs de développement), tout en scolarisant les enfants dans les régions touchées par la crise.

Selon les Evêques, la mise en œuvre de l’ensemble de ces conclusions, permettrait rapidement de réduire, sinon freiner la violence dans le Sahel, tout en renforçant la paix.  Et pour atteindre ces différents objectifs, pour but, la paix, les médias ne sont pas négligeables.

Dominique Bangré Moussa, Représentant résident du CRS au Mali « Cette formation fait partie de nos activités de tous les jours. Nous sommes invités par les Evêques du Mali, pour que nous puissions travailler ensemble pour mettre l’homme debout, mais pour venir en aide à sauver des vies. La paix est un élément central dans nos activités, parce que sans la paix, il n’y a pas de développement. Sans la paix, tout ce que nous sommes en train de faire, va à l’eau. Donc la formation que nous avons contribué à financer, entre dans le cadre de la recherche de la paix et de la cohésion sociale pour le Mali. Les journalistes sont une pièce centrale pour être des ambassadeurs de paix dans leur diocèse, dans leurs différentes communautés. Nous voulons qu’ils soient équipés, pour retourner chez eux, pour être des messages de paix. Nous savons combien ils sont influents ».

Les notions développées pendant l’atelier, apportent déjà un plus, dans la capacité rédactionnelle des participants, à l’image de Nana Emmanuel, Directeur de la radio Diocèse de Sikasso. « Je suis très heureux de cette formation, initiée par SPI Mali, destinée aux hommes des médias. J’ai retenu beaucoup de choses, à savoir des approches pour annoncer la paix. Nous avons appris à identifier le conflit, pour ensuite faire passer des messages appropriés. Il faut savoir que le conflit est naturel. De ce fait, nous devons être des bâtisseurs de paix. Et pour bâtir la paix, c’est essayer toujours ».

Alphonse Dembélé, journaliste Diocèse de San. « Je suis très content. Je sors de cette formation avec des compétences qui vont m’aider à bien faire mon travail. Surtout nous sommes dans un pays en conflit, on nous a appris la communication sociale. Cela est très important en cette période où nous devons aider les gens à faire la paix. Je suis prêt à faire désormais ce travail car je suis outillé ».

A la fin de l’atelier, les initiateurs ont demandé aux journalistes et animateurs, d’introduire des notions de paix dans toutes les productions, pour que la paix soit un élément familier à tous. Car, selon le CRS, chacun doit être porteur de paix et de cohésion sociale.

IKT

Source : LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

QUESTION DE FOI : Quand les religieux utilisent la religion à des fins personnelles !

Kita : La légion de Marie fête son centenaire

PELERINAGE 2022: LE LANCEMENT OFFICIEL DE LA FORMATION DES PELERINS EFFECTUÉ

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct