Malijet.co

3eme Rencontre annuelle du Réseau Ouest Africain de lutte contre la Tuberculose, le SIDA et le Paludisme (WANETAM) : Vers une autonomisation des recherches cliniques en Afrique

Après Dakar 2018,Accra 2019 Bamako accueille la 3eme rencontre du réseau WANETAM, c’est ce qui ressort de la Conférence de presse organisée par le coordinateur du réseau Pr Souleymane M’Boup ce lundi 3 février 2020 a l’hôtel de l’amitié de bko.

En effet le Réseau Ouest Africain de Lutte contre la Tuberculose, le SIDA et le Paludisme (WANETAM) de l’Anglais West African Network for TB, AIDS and Malaria, sponsorisé par l’EDCTP (European & Developing Countries Clinical Trials Partnership). WANETAM a été créé à Dakar en juillet 2009 par des chercheurs d’Afrique de l’Ouest.
L’objectif principal de ce réseau de recherche est de renforcer les capacités des membres en vue de mener des essais cliniques en Afrique sub-saharienne, selon les standards internationaux.
Chaque année, les membres du Réseau Ouest Africain de Lutte contre la Tuberculose, le SIDA et le Paludisme;(WANETAM) tiennent une réunion annuelle tournante, en vue de faire le point des activités et mener des réflexions stratégiques pour l ́avenir de la recherche médicale clinique en Afrique. Ainsi, du 5 au 7 février 2020, se tiendra à l’Hôtel de l ́Amité de Bamako la 3eme rencontre du réseau WANETAM

Le but de cette rencontre est de réfléchir sur les stratégies à mettre en place afin de relever le défi de la transformation des résultats des recherches médicales cliniques en résultats concrets pour nos populations, en ce qui concerne la tuberculose, le SIDA et le Paludisme.
Cette troisième édition de la rencontre annuelle de WANETAM dédiée à Feu Professeur Ogobara DOUMBO, l’un des pionniers du réseau WANETAM aura pour thème :« Autonomiser les institutions de recherches cliniques africaines à travers le renforcement des capacités, le partenariat et le réseautage>> ; elle réunira onze (11) pays dont : Sénégal, Burkina Faso, Ghana, Angleterre, Portugal, Allemagne, Gambie, Nigeria, Togo, Guinée Bissau et le Mali, pays
hôte.
Le Pr M’Boup a profité de la rencontre pour annoncé aux hommes de medias que 100 jeunes scientifiques ont été soutenus à travers la formations transversales et specifiques à court terme.
Il a par ailleurs soutenu que bien qu’ils soient fiers des résultats obtenus, il faut retenir que la transformation des résultats de recherches en résultats concrets pour les populations reste un défi de taille et que ce defi peut être relevé facilement s’il y a une synergie d’actions avec les autres partenaires.

Mohamed TOURÉ

Source: : L’oeil du peuple

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : Santé : L’infertilité féminine par l’obstruction tubaire

Un premier cas de coronavirus en Algérie

Santé sexuelle et reproductive : Le consortium « SOS Jeunesse et défis » forme des organisations de jeunesse

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct