ASSASSINAT DE DR MALLE A BOURA : LE PERSONNEL DE L’HÔPITAL FOUSSEYNI DAO MANIFESTE SA SOLIDARITÉ

Le Directeur Technique du Centre de Santé Communautaire (CSCOM) de la localité de Boura, dans le cercle de Yorosso, Dr Youssouf MALLE a été tué dans l’exercice de ses fonctions par des individus armés non identifiés. Hier, mardi 26 janvier 2021, le personnel de l’hôpital Fousseyni DAO de Kayes a manifesté sa solidarité à l’égard  de la famille de leur camarade, le Dr Youssouf Mallé, assassiné le 19 janvier à Boura dans le cercle de Yorosso. 

 

Tout comme d’autres hôpitaux du Mali, le personnel de l’hôpital Fousseyni DAO de Kayes n’est pas resté en marge pour dénoncer et condamner avec la dernière rigueur l’assassinat lâche, barbare et inqualifiable de leur collègue. Cette solidarité s’est réalisée à travers un sit-in qui a eu lieu durant une heure devant l’hôpital.

C’était une occasion pour rappeler les malfaiteurs qu’un agent de santé exerce son métier pour tout le monde. Mais aussi une occasion pour attirer l’attention des autorités à fournir plus d’efforts pour sécuriser le pays.

Un manifestant a déclaré que « Nous sommes sortis aujourd’hui pour manifester notre mécontentement face à l’assassinat de notre collègue, Dr Youssouf MALLE dans le cercle de Yorosso. Nous sommes sortis pour manifester notre mécontentement pour que les autorités du pays puissent protéger les agents de santé ‘une manière générale dans l’exercice de leur métier ».

Un autre a confié que « Nous, les agents de santé, particulièrement les médecins, nous avons prêté serment que nous allons donner le soin à tout le monde sans distinction de race, d’ethnie ou de religion. Partout dans les grosses communes, vous trouverez en général un agent de santé pour donner des soins à tout le monde. Il est inadmissible à l’heure actuelle de venir assassiner un agent de santé dans son CSCOM. Nous on ne trouve pas d’explication par rapport à ça ».

YOUSSOUF KONATE

Source : Le Soir De Bamako

Vous allez aimer lire ces articles

Sans Tabou: occupation djihadistes, à quand une solution définitive ?

Sanogo: l’imbroglio politico-judiciaire

Police nationale: reconnaissance au contrôleur général Moussoudou ARBY

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct