Campagne de lutte contre la Covid-19 et Ebola à Kayes : les Etats-Unis d’Amérique renforcent les capacités des journalistes

La salle de conférence du Conseil de cercle de Kayes a abrité le 5 juin 2021 un atelier d’orientation des médias sur la Covid-19 et la préparation de la lutte contre Ebola. Cette session, qui était essentiellement destinée aux journalistes et animateurs radios, a été élargie aux médias publics (Amap et ORTM) et à la presse en ligne. Elle était organisée par la coordination régionale de l’Union des radios télévisions libres (Urtel de Kayes), en partenariat avec Breakthrough Action, un projet de l’Université John Hopkins des états-Unis d’Amérique, la direction régionale du développement social (DRDSES) et celle de la santé (DRS).

Lors de sa visite à Kayes en 2019, l’ambassadeur américain, Denis B. Hankins, a pris bonne note d’une requête formulée par Issiaka Coulibaly, coordinateur régional de l’Urtel, par rapport à la formation des journalistes. Quelque mois plus tard, le diplomate américain a saisi l’USAID pour le financement de cette activité. Un fait qui a été salué par l’ensemble des participants à la présente session de formation.

Dr. Toumani Koné (DRS), Mamadou Diarra (DRDSES) et N’Fa Adama Bouaré (Breakthrough) ont insisté sur le rôle fondamental des organes de presse (audiovisuelle, presse écrite et presse en ligne) dans la gestion des crises sanitaires. «Nous travaillons sur la communication de crise et on va beaucoup collaborer avec les médias. Elle rend la réponse à l’épidémie plus efficace», a expliqué le représentant de Breakthrough.

Les exposés ont porté sur la pandémie de Covid-19, l’épidémie Ebola, toutes des maladies mortelles. Les journalistes et animateurs ont aussi échangé avec les présentateurs sur la prévention et le contrôle d’infection (PRC), la communication des risques et la vaccination, notamment contre la maladie à coronavirus.

Il ressort de ces exposés que les populations ont constamment besoin d’informations correctes et fiables et non de rumeurs ou de fausses informations.

Bandé Moussa SISSOKO
Amap-Kayes

Source: Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Ansongo : La vaccination contre la COVID-19 lancée

Santé communautaire en CV: La mairie offre un nouveau CSCOM à Badalabougou et Sema I

Santé : 60 à 80 % d’enfants meurent de la drépanocytose chaque année

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct