CANAM : Un beau visage se dessine

La 21e session du Conseil d’administration de la Caisse nationale d’Assurance Maladie (Canam) s’est tenue le jeudi 24 septembre, sous la présidence de Moussa Alassane Diallo. Comparativement à l’année 2018, la Canam a connu, en 2019 une progression de 5, 83 % car, dira le président du Conseil d’administration, le total bilan au 31 décembre 2019 se chiffre à 85 032 207 265 F CFA contre 80 066 688 253 F CFA.

 

Au cours de cette 21e session, le Conseil d’administration était amené à examiner et adopter les procès-verbaux des 19e et 20e sessions ordinaires, celui de la 7e session extraordinaire, l’état de mise en œuvre des recommandations issues de ces sessions, l’état d’exécution du programme d’activités 2019 et de l’état d’exécution du budget au 31 décembre 2019, le rapport du Commissaire aux Comptes sur les états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2019, le compte de gestion de l’exercice 2019. Mais  surtout le projet de budget rectifié de l’exercice 2020.

En ce qui concerne le rapport d’activités 2019, le président du Conseil a expliqué qu’il a été élaboré sur la base du programme d’activités 2019 de la Caisse en fonction des activités programmées pour un budget se chiffrant à 65 239 000 000 F CFA. En citant les activités phares de la Canam au titre de l’année 2019, Moussa Alassane Diallo a évoqué la signature de 64 conventions avec les prestataires de soins des secteurs publics et privés portant le nombre total des structures conventionnées à 1 917, la production de 279 823 cartes biométriques, l’immatriculation de 204 089 personnes portant le nombre total à 1 634 188, l’élaboration d ‘un plan opérationnel de communication, le renforcement de la capacité du personnel et l’amélioration des conditions de travail par l’acquisition du matériel technique, informatique…

Ainsi, aux dires du président, le montant des recettes mobilisées, toutes sources confondues, s’élève à 66 202 692 819 F CFA sur une prévision de 65 239 000 000 F CFA. Soit un taux de réalisation d’environ 101 %. Mieux encore, la Canam peut se vanter de sa réalisation en ce qui  concerne les cotisations encaissées qui s’élèvent, toujours selon les chiffres énoncés  par le PCA, à 60 490 134 394 F CFA sur une prévision de 59 095 000 000 F CFA. Soit un taux de réalisation de 102 %. Loin d’être une Caisse budgétivore, la Canam a moins dépensé que prévu. Les dépenses ont été liquidées à hauteur 63 310 917 678 F CFA sur un montant prévisionnel de 65 239 000 000 F CFA. Soit un taux d’exécution d’environ 97 %a joute Moussa Alassane.

Comparativement à l’année 2018, la Canam a connu  une progression de 5, 83 % car, dira le président du Conseil d’administration, le total bilan au 31 décembre 2019 se chiffre à 85 032 207 265 F CFA contre 80 066 688 253 F CFA.

Pour ce qui est du budget 2020 de la Caisse, il s’équilibrait en recettes et dépenses à la somme de 67 140 000 000 F CFA. Une rectification du budget a donc été soumise à l’approbation du Conseil d’administration pour une meilleure orientation, recadrage et ciblage des dépenses selon le contexte et en fonction de certaines priorités dont le déploiement du nouveau système d’information biométrique de type web service pour servir l’ensemble des cercles du Mali et des dépenses liées à l’entretien de ce système. Cette rectification n’affecte pas le montant du budget, précise le PCA.

Alassane Cissouma

 

 

 

Encadré

Moussa Alassane Diallo : Mission accomplie

Pour sa dernière session en tant que PCA de la Canam, Moussa Alassane Diallo a rendu un vibrant hommage à tous les administrateurs pour leur engagement, détermination et le don de soi avec lesquels ils ont mené la mission. Par ailleurs, il a tenu à souligner certaines contraintes et difficultés déjà rencontrées pour la mise en œuvre du programme d’activités au titre du 1er semestre de l’année 2020. Ces contraintes et difficultés sont relatives à la non-adhésion à l’Amo de certaines entreprises (Banque, Sociétés de téléphonie etc.), l’impact de la pandémie de Covid-19 et le retard dans l’immatriculation et la production des cartes d’assurés dû à l’attente du basculement vers le nouveau système d’information biométrique de type web service (Activ Premuim).

En présidant sa dernière session de Conseil d’administration, Moussa Alassane Diallo a présenté les sincères remerciements des administrateurs à la direction de la Canam et manifesté sa fierté pour la collaboration. Il a par la suite exhorté la direction générale à poursuivre et renforcer la mise en œuvre des réformes engagées dont, à l’en croire, la survie de la Canam dépend.

A C.

Mali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Stations de lavage pour engins à deux roues et véhicules : quels sont les enjeux ?

Les victimes de l’esclavage manifestent leur colère à Kayes

Mali : Affaire CNPM : Le verdict attendu ce vendredi !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct