Cataracte : Peut bien survenir chez l’enfant

«Tout cas de tache blanche ou de difficulté à voir chez l’enfant nécessite une consultation d’urgence ». C’est le conseil donné par Pr Fatou Sylla, ophtalmologue pédiatre à l’Institut d’ophtalmologiste tropicale d’Afrique (IOTA), un centre hospitalo-universitaire. Selon elle, ces cas peuvent évoquer une cataracte chez l’enfant ou d’autres maladies graves de l’œil. La praticienne hospitalière explique que la cataracte représente environ 60% des actes de chirurgie chez l’enfant à l’IOTA. Mais elle explique que son impact est beaucoup plus grave chez les enfants parce que l’œil de l’enfant est un organe immature.

 

à la naissance, l’œil est trop petit et il continue de grandir jusqu’à l’âge de 7 ans. Pendant cette période, la maturité va dépendre de ce qu’il voit dans son environnement.

Cette phase, selon la pédiatre est importante, parce qu’il faut en ce moment que toutes les structures dans l’œil soient parfaitement normales pour que cet apprentissage visuel se fasse correctement. Lorsque cela est perturbé non seulement l’enfant ne verra pas, en plus l’œil n’apprendra pas à voir.

Elle ajoute même qu’au fil du temps, l’œil deviendra paresseux (amblyopie). Pourtant, Pr Fatou Sylla dit qu’un œil paresseux est très difficile à faire travailler ou réapprendre à voir parce qu’il y a un délai pour cela. Donc, si l’œil n’apprend pas avant les 2 ans ou si rien n’est fait, il n’apprendra plus jamais à voir. Elle précise que c’est cela le danger chez l’enfant. Tandis que chez l’adulte qui sait déjà voir, on enlève la cataracte et il continuera à voir.

La cataracte est une opacification du cristallin. Le cristallin est une lentille qui est située dans l’œil et qui permet la transmission correcte de la lumière sur la rétine. Cette lentille à une place importante dans l’œil. Pour qu’elle fonctionne bien, il faut qu’elle soit parfaitement transparente et bien maintenue dans sa position. C’est une maladie qui perturbe la transparence du cristallin. Quand il est opaque et ne peut pas laisser passer la lumière, la personne ne peut pas bien voir.

Pr Fatou Sylla souligne que tous les âges peuvent faire la cataracte. La maladie peut survenir avant même la naissance de l’enfant. Et c’est lors d’une échographie qu’elle est détectée. Ce qui revient à dire que l’enfant peut faire la cataracte avant et après sa naissance.
à ce niveau, elle précise que ce ne sont pas les mêmes types de cataracte. En effet, la cataracte de l’enfant peut être congénitale. Cela signifie que l’enfant est né avec la cataracte ou qu’elle a été constatée de la naissance à la première année de sa vie.

Il y a des causes héréditaires qui surviennent. Dans ce cas, ses autres frères et sœurs peuvent aussi développer la maladie. Selon la spécialiste, cela est dû au fait qu’il y a un germe qui est anormal et qui est à la base de la survenue de la cataracte. Mais dans cette forme, beaucoup d’événements peuvent survenir lors de la grossesse de la femme. Le plus fréquent, c’est lors des infections des mamans comme la toxoplasmose ou la rubéole. Le parasite de la toxoplasmose peut attaquer le placenta de la mère et atteindre le fœtus pour ensuite modifier la formation du cristallin.

D’autres circonstances peuvent également provoquer la maladie. Surtout une mère qui tombe trop souvent malade ou qui fait beaucoup de crises de diabète ou qui fait beaucoup d’examens de radiographie. Si la maman fait également un traumatisme pendant la grossesse. Tous ces événements, dit-elle peuvent avoir des répercussions sur la transparence du cristallin de son enfant. Par ailleurs, la cataracte peut ne pas être congénitale. Dans ce cas, elle est dite acquise, c’est-à-dire que l’enfant n’est pas né avec mais développe la maladie après un an de vie. En ce moment, les causes peuvent être liées à d’autres facteurs comme les traumatismes qui sont les plus fréquents.

Elle dit que ce sont les premières causes même de cataracte chez les enfants. Il s’agit des coups portés à l’œil ou un objet qui fait une plaie au niveau de l’œil. Il y a aussi des causes qui ne sont toujours pas connues.

La manifestation principale de la maladie est la tache blanche dans l’œil appelée leucocorie. Mais il y a d’autres signes qui viennent avant cette tache blanche. L’œil peut loucher, danser ou trembler (nystagmus). L’enfant peut également avoir une attitude de regarder qui n’est pas normal. Quand cela arrive, il faut amener très tôt l’enfant à l’hôpital. Si cela n’est pas fait, les conséquences seront irréversibles.
C’est le cas avec un enfant de moins de 2 ans. « Si le diagnostic n’est pas fait même si on l’opère correctement, il ne verra pas après », prévient-elle. Mais avec l’enfant de 5 ans qui a déjà vu, le pronostic est bon. Pour éviter cela, il est donc nécessaire de prévenir la maladie. La spécialiste recommande d’éviter les mariages de consanguinité et incite à suivre la grossesse de très près.

Pour les cataractes acquises, elle invite fortement les parents à suivre les enfants afin d’éviter les accidents qui peuvent blesser l’œil de l’enfant. Pour le traitement, elle rassure que la cataracte peut être soignée. Le seul traitement curatif qui existe est la chirurgie. Sur ce point, elle invite les parents à accepter ces interventions. « Plutôt on opère l’enfant, mieux sera le résultat », conseille-t-elle.

Fatoumata NAPHO

Source: L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Rapatriés confinés par l’état pour cause de COVID 19 : Le non-paiement des factures des hôtels crée la panique !

Coronavirus ou covid19 : Après la pandémie, les scandales Covidgate !

Cuba : 3 médecins reçoivent leur diplôme

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct