Malijet.co

CORONA VACANCES : L’avis de certains parents d’élève

Entouré par le virus, le Mali connait aujourd’hui le summum de la menace liée au COVID 19. Pour prévenir ce fléau, les autorités maliennes ont pris un certain nombre de mesures dont la fermeture des écoles pendant trois semaines. Une mesure qui semble être respectée dans la capitale Malienne mais les avis divergent sur cette mesure du gouvernement. 

Nos écoles sont depuis ce jeudi 19 mars 2020, silencieuses comme des cimetières. Pour cause, le respect de la mesure prise par le gouvernement de fermer les établissements d’enseignement préscolaires, primaires, secondaires, professionnels et universitaires.

Une mesure qui n’est pas comprise par certains parents « le virus n’est pas encore chez nous, pourquoi fermer nos écoles ? Vu que depuis le début de l’année, nos enfants n’ont pas étudié. Nous avons compris le jeu de l’Etat mais nous sommes là après ces trois semaines. Nous verrons ce qui va changer. Au lieu de partir mettre de l’huile sur le feu au niveau des établissements scolaires, que les autorités mettent plus de rigueur au niveau des frontières ». Nous confie Seyba Traoré, parent d’élève.

Quant à Solange, la mesure est rassurante pour les parents « il est vrai que la maladie n’existe pas chez pour le moment mais il faut savoir que les enfants sont vulnérables. Ils peuvent donc être les principaux vecteurs de propagation du virus car ils sont insouciants et ne peuvent   comprendre l’ampleur du risque. Voilà pourquoi, moi j’ai vraiment aimé cette initiative du gouvernent ».

Pour certaines personnes, plus de rigueur dans le respect de cette décision sera vraiment la bienvenue : « J’ai l’impression que les gens prennent ça pour de l’amusement. Car on voit les enfants au dehors comme s’ils étaient en vacances alors que c’est tout le contraire. J’en appelle donc a plus de rigueur et de vigilance de la part des parents. Ils doivent faire tout pour garder les enfants dans les maisons et respecter autant que possible les mesures de prévention ». Nous indique Bako Sylla

Adam DIALLO  

Source: Bamakonews

Vous allez aimer lire ces articles

Les 3 cas suspects de Kayes testés négatifs : La panique chute d’un cran, mais les moyens de riposte demeurent très limités

Coronavirus en Afrique : Le directeur général de l’OMS est-il devenu un prophète de malheur ?

Le coronavirus arrive au Mali et en Libye, territoires en guerre

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct