Coronavirus au Mali : deux cas positifs enregistrés à Kayes et Bamako

Le Mali enregistre son premier cas de Coronavirus. Deux cas suspects se sont révélés « positifs » ce mardi 25 mars, après des tests de prélèvement sur les patients. Il s’agit de deux maliens rentrés de France les 12 et 16 mars derniers. L’information a été donnée ce matin par le gouvernement dans un communiqué. Selon les autorités, les deux personnes sont actuellement « prises en charge » par les structures spécialisées.

 

Le premier cas testé positif est une dame de 49 ans résidant à Bamako et le second est un homme de 62 ans domicilié à Kayes. Après le test, les deux personnes ont été prises en charge par les autorités sanitaires, explique le gouvernement dans un communiqué rendu public ce mardi 25 mars.
Selon le communiqué, ces deux cas testés positifs ont été enregistrés dans la nuit du mardi 24 mars 2020 par les services de santé. Ces cas de Coronavirus sont confirmés une semaine après l’annonce de la fermeture des frontières aériennes avec les pays infectés par la maladie, dont la France.
« Toutes les dispositions sont prises pour retrouver les personnes qui ont été en contact avec les deux malades », expliquent les responsables sanitaires de la région de Kayes et du District de Bamako.
Les deux cas de Coronavirus sont confirmés au Mali alors qu’il y a une semaine le gouvernement avait adopté une série de mesures, qui sont la suspension des regroupements à caractère, social et politique de plus de 50 personnes, des vols commerciaux entre le Mali et les pays affectés, la fermeture des écoles, boites de nuits et bars dancing, etc.
Il faut rappeler qu’avant la confirmation de ces cas, au moins 170 tests ont été effectués sur des patients suspects. Tous se sont révélés « négatifs », selon le ministre de la santé.
Aujourd’hui nombreux sont des citoyens qui s’interrogent sur la fiabilité des tests effectués par les autorités sanitaires. Mais selon les spécialistes du virus, ces diagnostics sont « efficaces » et les appareils utilisés sont « conformes » aux dispositions prises par l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS).
Dr Almoustapha Maïga, est virologue et chef de Département de Biologie médicale au CHU Gabriel Touré

Source : Studio Tamani

Vous allez aimer lire ces articles

Communiqué N°209 du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales sur le suivi des actions de prévention et de riposte face à la maladie à CORONAVIRUS

Lutte contre la Covid-19 à l’Ecole : Les élèves livrés à eux-mêmes !

L’oignon : un agrume aux valeurs nutritionnelles et médicinales considérables

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct