La pandémie du Coronavirus continue à déstabiliser le monde. Les nations se croyant superpuissantes et Dieux à part, se résignent face à l’avancée destructrice de cette maladie

En France, aux États-Unis, en Italie en Chine… tout puissant Coronavirus a dicté sa loi. Des humains succombent en centaines à son moindre contact. Obligeant les superpuissants pays au confinement.

Des rues qui regroupaient de milliers de personnes par heure sont aujourd’hui désertes et nostalgiques de bruits de passants.

Les familles sont enfermées chez elles pour éviter le risque de la propagation du virus. C’est en tout cas l’une des mesures qui est actuellement entrain de sauver l’Europe et a guéri la Chine.

Les habitants, pendant leur confinement dans ces pays touchés, ont été accompagnés par leurs autorités. Il s’agit de l’accès aux denrées de premières nécessités qui a été facilité par les autorités dans certains pays.

Si la Chine et l’Europe s’en sortent avec le confinement, tel sera compliqué ou pratiquement impossible en Afrique.

Dans le cas malien, ou presque la majorité de la population n’a pas accès à ces denrées alimentaires de premières nécessités ou peinent à en avoir, il serait criminel de prendre des mesures de confinement. Ce serait une autre pandémie qu’il va falloir prévenir au Mali.

A cet effet, les autorités, en plus de prévenir le Coronavirus, doivent vite prendre le devant en contrôlant et maîtrisant le stock alimentaire dans le pays. Des mesures doivent êtres aussi envisagées pour un accès facile et à moindre coût aux denrées.

Outre ces mesures de prévention contre la corona-famine, le gouvernement doit réduire l’exportation des denrées alimentaires à 70% pour que les maliens ne meurent de faim que du virus.

Boubacar Kanoute.

Source: Le Figaro du Mali