Coronavirus : l’OMS suspend les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine

Nouvel élément concernant le débat autour de l’utilisation de l’hydroxychloroquine :l’Organisation mondiale de la santé a annoncé lundi 25 mai avoir suspendu « temporairement » les essais cliniques avec le médicament, par mesures de précaution.

 

C’est une nouvelle preuve de la méfiance qu’inspire l’hydroxychloroquine aux autorités sanitaires. Au cours d’une conférence de presse virtuelle ce lundi, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, a donc annoncé la suspension des essais cliniques liés au traitement. Du moins temporairement.

Une prise de position de l’OMS qui intervient trois jours après une étude publiée par la prestigieuse revue médicale The Lancet, qui mettait clairement en doute l’efficacité, voire la dangerosité de l’hydroxychloroquine. Cette molécule, dérivé de la chloroquine, une molécule antipaludéenne, a ses adeptes, notamment l’infectiologue français Didier Raoult, qui a lui critiqué la publication de The Lancet et encore défendu le bien-fondé de cette méthode de traitement.

En dehors des essais cliniques, la France avait déjà officiellement restreint l’usage du médicament à l’hôpital et seulement pour des cas jugés graves. Le Haut Conseil de la Santé publique devrait bientôt s’exprimer pour une révision des règles dérogatoires de prescription.

Source: Rfi

Vous allez aimer lire ces articles

Cataracte : Peut bien survenir chez l’enfant

Corona-vacances : le passe-temps principal de certains élèves à Bamako

CAISSE NATIONALE D’ASSURANCE MALADIE (CANAM) : LE PCA RÉAFFIRME SON SOUTIEN AUX RESPONSABLES ET PERSONNEL DE LA STRUCTURE

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct