Covid 19: le G5 Sahel craint des risques de contraction de 7 à 8% dans son espace

La situation semble plus que préoccupante pour les pays du G5 Sahel, sous l’ère de la pandémie de la Covid 19. Même s’il serait exagéré de parler de récession économique, les activités économies sont au ralenti dans la plupart de ces pays. «Au-delà de son lourd bilan humain et sanitaire, la pandémie affecte gravement les économies des pays du G5 Sahel déjà fragiles, avec un risque de contraction sérieuse du Produit Intérieur Brut (PIB) pouvant aller, pour certains Etats, de 7% à 8% en 2020», ont déclaré les Chefs d’Etat membres du G5 Sahel, qui ont tenu un sommet ce mardi 30 juin à Nouakchott (Mauritanie), sur invitation du Président Mohamed Cheikh El Ghazouani, Président de la République islamique de Mauritanie et Président en exercice du G5 Sahel. A

u cours de cette rencontre de haut niveau à laquelle ont pris part plusieurs Chefs d’Etat (Emmanuel Macron, Président de la République française ; Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad ; Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger ; Ibrahim Boubacar Kéita, Président de la République du Mali ; Roch Marc Christian Kaboré, Président du Burkina Faso ; Pedro Sanchez, président du gouvernement du royaume d’Espagne), les membres du G5 Sahel ont saisi cette opportunité pour renouveler leur appel à l’annulation de la dette extérieure des pays du G5 Sahel, tel que formulée dans la «Déclaration de Nouakchott sur la pandémie de COVID-19» issue de la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat du G5 Sahel du 27 avril 2020.

Les Etats ont insisté sur l’importance du Programme d’investissements prioritaires (Pip) pour les populations du Sahel . Tout en plaidant auprès de la communauté internationale pour le décaissement des fonds promis lors du Sommet de Nouakchott du 6 décembre 2018. Le G5 a cependant « salué l’engagement des effectifs supplémentaires de la Force Barkhane au cours du dernier semestre et l’opérationnalisation du mécanisme de Commandement conjoint facilitant la coordination entre la force conjointe du G5 Sahel et la force Barkhane ».

Vous allez aimer lire ces articles

Pour la riposte face à la pandémie de COVID-19 et la finance climat : La Boad et l’Afd signent deux conventions de crédit d’un montant total de 175 millions d’euros

VERS L’OUVERTURE DES FRONTIÈRES : L’impérieuse nécessité de renforcer les dispositifs sanitaires

MALI INFOS-COVID-19 : 34 nouveaux cas, 29 guéris et 1 décès. « Au total 2404 cas positifs, 1646 guéris et 121 décès du Covid-19 »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct