Covid-19 : les dangers de mélanger les vaccins

Selon les médecins, il ne faut jamais mélanger les vaccins contre la Covid-19.

 

Parce que les fakes news ont voué aux gémonies AstraZeneca et disent tout le mal qu’il faut de ce vaccin que notre interlocuteur, que nous appelons A.G., a décidé de faire également le vaccin Johnson & Johnson. Il a failli y laisser la vie. « J’ai été faire normalement les deux doses d’AstraZeneca. Mais, partout j’entendais les gens dire que ce vaccin n’est pas bien. Quand Johnson & Jonson est arrivé, j’ai été faire la queue. J’ai caché aux vaccinateurs que j’ai déjà fait AstraZeneca. Je me suis donc fait vacciner », affirme-t-il.

Il poursuit : « J’ai fait le vaccin aux environs de 9 heures le matin. Je suis parti après à mon bureau, où j’ai travaillé toute la journée. C’est aux environs de 20 heures, à la maison, que mon mal a commencé ». En effet, une fois chez lui, le soir, il va connaître l’enfer pendant trois jours, selon ses propres termes. « Le moindre courant d’air était comme de la glace sur ma peau. Je ne supportais rien. J’étais sous une tonne de couvertures et je tremblais quand même. J’avais de forts maux de tête et toutes les sensations d’un paludisme ».

Respecter les doses indiquées

« J’ai fait énormément de recherches pour voir si avant moi, d’autres personnes avaient pris les deux vaccins, raconte-t-il. J’ai même appelé un professeur pour lui demander les conséquences sans lui dire que j’avais pris les doses des deux vaccins. Il a d’abord dit que s’il y a un mois entre les vaccins, normalement ce n’est pas nuisible. Il m’a certifié qu’en principe, les produits chimiques ont ou peuvent avoir des effets secondaires. Il est donc très important de toujours respecter les doses prescrites ou indiquées par les chercheurs ou les spécialistes du domaine ».

Selon le Pr Seydou Doumbia, qui rentre d’ailleurs d’un colloque ouest-africain à Abidjan sur les effets de la Covid-19, « même si tout n’est pas documenté sur la Covid-19, il est fortement déconseillé de mélanger les molécules. Les études se poursuivent sur les vaccins, pour les documenter suffisamment, mais, les méthodes de conception ne sont pas les mêmes ». Le Pr. Minta ajoute : « Certains vaccins sont des virus atténués, d’autres sont des ADN et d’autres méthodes. Il n’est pas conseillé du tout de mélanger ».

Source : Benbere

Vous allez aimer lire ces articles

Afrique du Sud : quatrième cas de variole du singe

BLOCUS DE L’AXE GAO – DOUENTZA : Rupture de plusieurs produits pharmaceutiques dans la région

Mali : Campagne de vaccination contre la Covid-19 au Mali: des innovations apportées pour le 2ème passage

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct