Les autorités sanitaires pataugent dans une confusion totale et suspecte. Après le dernier communiqué de ces autorités évoquant plus de 350 contacts de personnes infectées par le COVID19, les maliens ont soulevé des interrogations inquiétantes.

Des sources confidentielles annoncent trois (3) décès des suites de coronavirus. Mais sur instruction des pouvoirs publics, l’information devrait rester confidentielle jusqu‘à la fin des opérations de vote.

Le Mali semble être au second plan de ses dirigeants qui n’ont que leur calculette. Nos sources hospitalières avancent, à la date du 29 mars 2020, 414 personnes confinées à Bamako , Kita, kayes et sikasso.