Malijet.co

LUTTE CONTRE LA CECITE : La Première dame lance la campagne humanitaire de chirurgie oculaire

La Première dame, Mme Keita Aminata Maïga a, en compagnie du ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, officiellement lancé la Caravane humanitaire de chirurgie oculaire qui se déroulera du 24 au 28 février 2020 et permettra d’opérer 200 malades visuels en 5 jours.  

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le monde compte 285 millions de personnes  souffrant de déficience visuelle et plus de 40 millions d’aveugles dont 7 millions en Afrique. On estime à plus de 7 millions le nombre de personnes qui deviennent aveugles chaque année dans le monde soit plus de 19100 personnes par jour. La cécité reste un problème de santé publique. Sa prévalence est de l’ordre de 1,2% et elle est  de 10 à 20 fois plus élevée dans les  pays pauvres que dans les pays développés.

Dans notre pays, la cataracte est l’une des principales causes de la cécité. Sur une estimation de 156 000 aveugles, la cataracte seule représente la cause de 50% soit 78 000 aveugles. De ce fait, elle est l’une des maladies cibles de l’Initiative 2020 « le droit à la vue », lancée par l’OMS en 1999 en vue d’éliminer les causes de cécité évitables ou curables. Afin de  contribuer à la mise en œuvre du Plan national vision 2020 de lutte contre la cécité, l’Agence de Partenariat pour le Développement d’Egypte en collaboration avec l’ONG AGIR a initié une caravane de prise en charge gratuite des déficiences oculaires. Cette campagne sera menée par  une équipe pluridisciplinaire, composée de spécialistes maliens et égyptiens et se tiendra du 24 au 28 février 2020 avec comme cible 200 malades.

Selon le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, cette campagne  permettra aussi l’augmentation de l’accessibilité des populations aux offres de soins oculaires et à la réduction de l’incidence et les effets négatifs des maladies cécitantes dans le district de Bamako et environs. Il a appelé à l’établissement de liens stratégiques avec d’autres acteurs, non seulement dans le domaine de la santé, mais aussi dans celui du développement afin de relever le défi du développement des ressources humaines et du transfert de connaissance et de technologie. Pour cela, nous devons, dira-t-il, apprendre à mieux communiquer en dehors de notre cercle technique.

Le chef du département de la santé  Michel Hamala Sidibé a remercié la Première dame Mme Kéita Aminata Maïga  pour « ses efforts inlassables, qu’elle ne cesse de déployer en faveur du bien-être des populations maliennes » avant de réitérer la  gratitude du peuple malien à la République Arabe d’Egypte pour cette initiative et son soutien constant en faveur de cette initiative qui permettra nul doute d’améliorer la qualité de la vie de la communauté. Lire la suite sur aumali…

 

Abdrahamane Diamouténé 

Source: l’indicateur du renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

APRÈS BARKHANE ET LA MINUSMA L’EUTM annonce un premier cas de contamination au COVID-19 dans son effectif

HYGIÈNE ALIMENTAIRE,Des légumes pulvérisés suscitent la polémique

Lutte contre le coronavirus : La croix-rouge malienne s’implique

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct